Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Un ultraorthodoxe fait changer une femme de place sur un vol El Al, elle poursuit la compagnie

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Avril 2016, 06:52am

Catégories : #RELIGION, #HOMME-FEMME

Un ultraorthodoxe fait changer une femme de place sur un vol El Al, elle poursuit la compagnie

Renee Rabinowitz, une Israélienne de 81 ans, poursuit la compagnie nationale israélienne El Al en justice pour discrimination. Passagère sur un vol New York-Tel Aviv le 2 décembre, la vieille dame a été forcée de changer de siège, en classe affaire, à la demande de son voisin. Ce dernier, un juif ultraorthodoxe, ne voulait pas être assis à côté d'une femme.

Peu avant la fermeture des portes, ce 2 décembre, Mme Rabinowitz se voit offrir ce que le steward décrit comme un "meilleur siège" dans la rangée du milieu. Elle refuse de bouger, mais le steward la presse de se lever car l'avion s'apprête à décoller. "J'ai demandé au steward si l'homme à côté de moi avait demandé à ce que je me déplaceconfie-t-elle au Guardian. Il m'a répondu oui sans hésiter."

A l'atterrissage, Mme Rabinowitz se plaint auprès du pilote, expliquant qu'elle se sent insultée d'avoir été forcée de changer de place en raison de son sexe. Le pilote lui aurait répondu que c'était "le règlement de la compagnie".

Le Guardian précise que près de 7 500 e-mails de plaintes concernant des demandes de changement de place de la part d'hommes envers des femmes ont été envoyés à la compagnie El Al.

 

Le précédent des transports publics

De retour en Israël, l'ancienne avocate rencontre les membres de l'association Israel Religious Action Center, la branche juridique du Mouvement réformiste, qui s'efforce de lutter contre la ségrégation hommes-femmes en Israël, un problème préoccupant dans les communautés orthodoxes, dans certains quartiers et leurs transports publics.

L'association a déjà réussi à mettre fin à la ségrégation dans les bus des quartiers orthodoxes. La Cour suprême israélienne a tranché en 2011 et il est désormais illégal de demander aux femmes de s'asseoir à certaines places. La directrice du mouvement, Anat Hoffman, a indiqué fin février au New York Times que l'organisme cherchait à se saisir des affaires de discrimination dans les avions de la compagnie nationale, ayant eu vent de plusieurs plaintes avant celle de Mme Rabinowitz. Mais le cas de la vieille dame était exemplaire.

"On avait besoin d'un cas où un steward était activement impliqué dans la discrimination, pour montrer que les équipes de la compagnie El Al ont intériorisé le commandement 'Je ne peux pas m'asseoir à côté d'une femme'."

Mme Rabinowitz demande 50 000 shekels (11 600 euros) de dommages et intérêts, ainsi que la clarification du règlement de la compagnie nationale El Al concernant les droits des femmes et les limites dans lesquelles les employés de la compagnie peuvent accéder aux requêtes des passagers.

Dans une lettre adressée à l'avocat de Mme Rabinowitz, la compagnie se défend de toute discrimination, indiquant que l'employé s'est montré "courtois" envers MmeRabinowitz et ne l'a pas forcée à se déplacer. La compagnie lui propose un bon d'achat de 200 euros à valoir sur son prochain vol... Une tentative que MmeRabinowitz a balayée auprès du Guardian : "Ce n'est pas l'argent qui compte, c'est le principe." 

Source

 

Commenter cet article

Archives