Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Un jeune de 13 ans pourrait révolutionner la sécurité routière

Publié le 18 Avril 2016, 10:13am

Catégories : #invention

Un jeune de 13 ans pourrait révolutionner la sécurité routière

Ce pourrait être une petite révolution dans le secteur de la sécurité routière, rapporte le site TechInsider. Krishna Reddy, un jeune homme de 13 ans vient de présenter un nouveau système de dépistage à un concours scientifique américain. Il consiste à évaluer si le conducteur a consommé de l’alcool ou des substances illicites grâce à une estimation de la dilatation des pupilles. 

Reddy est un des dix finalistes qui participent actuellement au Young Scientist Challenge organisé par Discovery Education et 3M. Il est en lice pour remporter le premier prix de 25.000$ lors de la finale, qui aura lieu de 13 octobre prochain. Son projet, présenté sur la page du concours, explique: 

«Krishna a créé un programme informatique de réflexe pupillaire et un appareil qui mesure la dilatation des pupilles. De nombreux médicaments influent sur le mouvement incontrôlable de dilatation de la pupille. En les détectant, Krishna espère pouvoir éviter de nombreux accidents.»

Une procédure simplifiée

Son système, visible sur la vidéo ci-dessous, est composé des trois éléments: un appareil photo numérique, une lampe de poche et un tube en carton.

 

 


Le fonctionnement est assez simple mais très ingénieux. Il photographie la pupille qui a été éclairée par la lampe de poche. Un logiciel qu’il a créé, mesure alors le rétrécissement de la pupille lorsque la lumière illumine l’œil. D'après son créateur, il pourrait détecter une personne ayant consommé de l’alcool, fumé du cannabis ou pris des médicaments comme des analgésiques, des somnifères, et même des amphétamines. 

Alors qu’aujourd’hui plusieurs tests sont nécessaires pour vérifier la consommation d’alcool et de drogues, son invention pourrait considérablement faciliter le travail de la police. En France en 2013, selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 21% des accidents étaient liés à la drogue et 30% à l’alcool.

source

 

Commenter cet article

Archives