Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Tom Brady devra purger sa suspension du « Deflategate »

Publié le 26 Avril 2016, 11:33am

Catégories : #SPORTS

Tom Brady devra purger sa suspension du « Deflategate »

Le quart Tom Brady des Patriots de la Nouvelle-Angleterre devra finalement purger la suspension de quatre matchs imposée par la NFL à la suite du « Deflategate ».

RADIO-CANADA AVEC ASSOCIATED PRESS

Ainsi en a décidé lundi, à New York, la Cour fédérale d'appel des États-Unis.

Ce jugement de seconde instance infirme une autre décision prise en septembre par le juge du District de Manhattan, Richard Berman, lequel a permis à Brady de jouer tous les matchs de la saison 2015.

Le verdict rendu par un comité de trois juges a donné raison à la NFL à deux contre un, affirmant que la sanction disciplinaire était en harmonie avec la convention collective et que Brady avait été traité équitablement.

Le juge en chef Robert Katzmann a exprimé une opinion dissidente.

« Je suis troublé par la décision du commissaire de maintenir la suspension sans précédent de quatre matchs, a déclaré Katzmann. Le commissaire n'a même pas envisagé une sanction alternative très pertinente. »

Ce jugement devrait en principe mettre un terme à la dispute entre la NFL et l'Association des joueurs entourant Brady et l'histoire des ballons dégonflés durant un match éliminatoire face aux Colts d'Indianapolis en janvier 2015.

Dans un communiqué, l'Association des joueurs de la NFL a fait part de sa déception face à ce jugement et promis d'explorer toutes les avenues. 

« Nous avons contesté la suspension imposée à Tom Brady par Roger Goodell car nous savons qu'il n'était pas un arbitre neutre et que les droits des joueurs n'ont pas été respectés dans le cadre de notre convention collective. Notre syndicat va réviser attentivement la décision, évaluer toutes nos options et continuer de se battre pour les droits des joueurs et l'intégrité du sport. »

Lors des arguments oraux en mars, les juges de la cour d'appel ont semblé sceptiques devant les arguments présentés par l'Association au nom de Brady.

Le juge Denny Chin avait déclaré que la preuve de falsification des ballons était « convaincante, sinon écrasante » et qu'il y avait des preuves que Brady « le savait, y a consenti, l'a encouragée ».

La ligue a argumenté qu'il était équitable pour le commissaire Roger Goodell de sanctionner sévèrement Brady après avoir conclu que le quart vedette avait entaché la réputation du sport parce qu'il a fait entrave à l'enquête de la NFL avec la destruction d'un téléphone cellulaire contenant près de 10 000 messages.

Goodell insistait depuis le début que la peine imposée à Brady était méritée                                  source

Commenter cet article

Archives