Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Près de la moitié des femmes jamais verbalisées pour excès de vitesse

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Avril 2016, 03:38am

Catégories : #POLICE, #BELGIQUE

47% des conductrices et 27% des conducteurs belges n'ont jamais été verbalisés pour excès de vitesse sur les routes du pays, selon le baromètre de la Mobilité de l'organisation flamande défendant l'intérêt des automobilistes VAB, qui s'interroge plus globalement sur la politique de contrôle sur les routes en Belgique.

 

Près de la moitié des femmes jamais verbalisées pour excès de vitesse

L'enquête du VAB, dans le cadre de laquelle 2.000 Belges ont été interrogés, révèle que 15% des automobilistes belges ont reçu une amende pour excès de vitesse l'année dernière. Au total, l'organisation de mobilité indique que neuf excès sur dix ont été constatés par un radar mobile ou fixe et dans seulement 2% des cas par un radar-tronçon.

Aux Pays-Bas, 29% des cas sont détectés au moyen de radars-tronçons. De son côté, la France a mis au point un nouveau système de flash. Près de 15% des excès de vitesse ont ainsi été constatés par des véhicules banalisés qui se mêlent à la circulation.

L'enquête du VAB livre également que les automobilistes belges estiment que les routes françaises et néerlandaises sont plus sûres. L'organisation se demande donc s'il ne faudrait pas soumettre la politique de contrôle routier à une évaluation. Avec le système de radar mobile ou fixe, l'automobiliste doit uniquement adapter sa vitesse à un endroit précis, pointe le VAB. En effet, selon l'organisation, la position des radars mobiles peut être facilement détectée et l'emplacement des radars fixes est souvent connu des conducteurs.

Le VAB recommande donc d'installer davantage de radars-tronçons sur les autoroutes et routes secondaires en Belgique, mais aussi d'effectuer plus de contrôles à l'aide de voitures banalisées afin d'élargir la probabilité de détecter les comportements dangereux sur les routes.

Belga

 

Commenter cet article

Archives