Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi on dort mal quand on est loin de chez soi

Publié le 23 Avril 2016, 13:23pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

Pourquoi on dort mal quand on est loin de chez soi

Si vous peinez à fermer l'œil lorsque vous êtes en voiture ou dans un environnement non familier, c'est tout à fait normal, selon des chercheurs américains.

Pourquoi on dort mal quand on est loin de chez soi
© istock

Vous avez beau avoir un sommeil de plomb, à chaque fois que vous dormez en dehors de votre lit l'histoire se répète : vous avez du mal à tomber dans les bras de Morphée. Ne blâmez pas votre stress ou anxiété du moment, la raison est toute scientifique : votre cerveau est en état d'hypervigilance quand vous dormez dans un lieu inhabituel.

Des chercheurs de la Brown University aux Etats-Unis expliquent ce phénomène dans la revue Current Biology . L'analyse par imagerie cérébrale du cerveau de 35 participants a permis de rendre compte de ce mécanisme biologique. Les volontaires ont reçu des sons envoyés à proximité de chaque oreille pendant leur sommeil la première nuit et les nuits suivantes.

Résultat la première nuit, l'hémisphère gauche du cerveau a davantage réagi aux signaux sonores envoyés. Les participants ont eu tendance à se réveiller plus souvent quand les bruits étaient envoyés dans l'oreille gauche.

Les nuits suivantes, les deux hémisphères ont répondu de la même façon et les participants se sont moins réveillés.

Une fatalité ?

L'hémisphère gauche du cerveau est ici associé à l'attention et la vigilance. Tout en dormant l'être humain serait capable de rester en état d'alerte en gardant une partie de son cerveau en vigilance pendant le sommeil. Tel un mécanisme de protection, cet état de veille-sommeil permettrait de rester à l'affût de tout danger et de réagir en cas de besoin.

 

Peut-on déjouer cet effet "première nuit"? "Vous pouvez certainement réduire l'effet première nuit, mais nous ne sommes pas vraiment certains que vous pouvez le faire disparaître complètement", affirme Masako Tamaki, chercheur associé et co-auteur de l'étude, interrogé par CNN.

La prochaine fois que vous dormez loin de chez vous, pensez à prendre de la lecture.

A lire aussi : On connaît maintenant l'impact de l'insomnie chronique sur le cerveau

Des scientifiques identifient le gène de l'insomnie

Le manque de sommeil augmente l'addiction aux réseaux sociaux

 

Commenter cet article

Archives