Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi les détournements d’avions ne sont plus aussi fréquents

Publié par MaRichesse.Com sur 6 Avril 2016, 21:34pm

Catégories : #VOYAGE

Pourquoi les détournements d’avions ne sont plus aussi fréquents

Le monde a craint la tragédie, et s’est souvenu brutalement que l’on pouvait aussi détourner les avions lorsqu’un avion d’EgyptAir a été détourné et re-routé vers Chypre alors qu’il assurait un vol entre Alexandrie et le Caire.

Il y a eu 1.067 détournements d’avions depuis 1931, date du premier changement de route non-consenti au Pérou. En 1960, la plupart avaient des motifs politiques ou criminels. Certains détournaient des avions pour s’échapper de leur pays ou réclamer une rançon. A la fin des années 60, les détournements par des groupes militants ont débuté au Moyen-Orient.

 

Dans les années 70, des mesures de sécurité ont commencé à être prises, comme les rayons x et les détecteurs de métaux. Les détecteurs d’explosifs ne sont arrivés que plus tard.

Le nombre de détournements d’avions est passé de 86 en 1969 à 13 en 1999. Mais certains pays, comme les USA, ne contrôlaient que les vols internationaux.

Il a fallu les attaques du 11 septembre pour vraiment changer les mesures sécurité, aux USA et dans de nombreux endroits du monde. Certains pays, comme Israël, ont toujours eu des équipes de sécurité hautement entraînées. 

 

Les pilotes aussi peuvent détourner des avions

Cependant, ces nouvelles mesures de sécurité se sont parfois retournées contre les passagers. Les portes blindées des cockpits ont servi à enfermer des pilotes dans leur cabine. En 2014, un pilote éthiopien a délibérément détourné son avion vers Genève pour demander l’asile. L’année dernière, un pilote allemand a intentionnellement écrasé son avion dans les Alpes après avoir enfermé son copilote à l’extérieur.

Malgré ces exemples isolés spectaculaires, les mesures de sécurité prises au plan mondial ont rendu le ciel beaucoup plus sûr et le nombre de détournements de cette dernière décennie est inférieur à 10.

Source

Commenter cet article

Archives