Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Nouveau contrat de travail pour les 400 travailleurs de l'usine Ichiboshi à Caraquet

Publié le 29 Avril 2016, 10:37am

Catégories : #ECONOMIE

Nouveau contrat de travail pour les 400 travailleurs de l'usine Ichiboshi à Caraquet

Les employés de l'usine de transformation de crabe Ichiboshi, à Caraquet, ont voté à 89 % en faveur de l'entente de principe négociée entre le syndical des Métallos et la direction de l'entreprise.

Un texte de René LandryCourriel et d'Antoine Trépanier TwitterCourriel

Les 400 travailleurs étaient sans contrat de travail depuis 2014 et la question des salaires était au coeur du litige. La nouvelle convention collective réserverait une hausse salariale de 30 cents l'heure aux employés syndiqués.

Selon Gary White, représentant du syndicat des Métallos, l'entente conclue est positive pour les deux parties puisqu'ils renégocieront les clauses d'une nouvelle convention collective en 2017.

Tout le monde en a eu un petit peu plus. Tout le monde est heureux et on va renégocier l'année prochaine.

Gary White, représentant du syndicat des Métallos

« Les employés semblent contents avec cette entente. Tout le monde en a eu un petit peu plus », a déclaré M. White. En début de semaine, les employés ont voté contre une entente de principe conclue, si bien que les deux parties sont retournées à la table de négociations.

Gary White, représentant du syndicat des Métallos pour le nord-est du Nouveau-Brunswick
Gary White, représentant du syndicat des Métallos pour le nord-est du Nouveau-Brunswick   PHOTO : FRANÇOIS VIGNEAULT/RADIO-CANADA

D'importants travaux de rénovation ont dû être effectués à l'intérieur de l'usine au cours de la saison morte. Ces travaux étaient rendus nécessaires pour que l'usine soit conforme aux exigences de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

L'an dernier, l'agence avait annulé l'agrément de l'entreprise. L'usine n'appliquait pas des mesures de contrôle jugées adéquates pour assurer la salubrité des aliments de manière fiable et constante, selon l'organisme fédéral.

L'usine Ichiboshi est la propriété d'intérêts japonais.                                                                                source

Commenter cet article

Archives