Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


"Nous sommes sur la bonne voie", juge Patrick Kanner sur le chômage des jeunes

Publié le 18 Avril 2016, 10:55am

Catégories : #ECONOMIE, #EMPLOI, #Chômage

"Nous sommes sur la bonne voie", juge Patrick Kanner sur le chômage des jeunes

Alors que plusieurs villes de France comme Paris, Montpellier et Nantes ont été frappées par des actes de vandalisme en marge du mouvement "Nuit Debout" et après l'intervention télévisée de François Hollande sur France 2, Patrick Kanner, ministre de de la Jeunesse, de la Ville et des Sports tient à rappeler que ce n'est pas forcément la jeunesse qui était à l'oeuvre. "Ce sont des casseurs, rien à voir avec le mouvement Nuit Debout et on ne sait d'ailleurs pas quel âge ils avaient."

Le ministre se dit sur la même ligne que François Hollande, considérant la "légitimité" du mouvement Nuit Debout qui est né sur la place de la République à Paris. "Il faut multiplier les contacts avec la jeunesse, être à l'écoute et en respect mutuel", juge le socialiste. Alors que les jeunes manifestent et se rassemblent toutes les semaines depuis le mois de mars contre la loi Travail, Patrick Kanner estime que "tous les jeunes ne réclament pas le retrait de la loi ou sont toutes les nuits debout". François Hollande a assuré jeudi 14 avril dans l'émission Dialogues citoyens quela réforme du Code du Travail ne serait pas retirée

400 000 primes d'activité versées

François Hollande avait mis la jeunesse au centre de sa campagne en 2012, le ministre de la Jeunesse rappelle les mesures déjà prises. "En 2012, il n'y avait pas d'emplois d'avenir, ni de prime d'activité versée plus de 400 000 fois à des moins de 25 ans." Concernant le service civique, que le Président veut généraliser, le ministre annonce la création de 110 000 postes en 2016, un chiffre qui s'élèvera à 150 000 en 2017 et à 350 000 "fin 2018 ou début 2019" alors qu'il n'y a actuellement qu'un poste pour quatre demandes. 

En 2012, François Hollande voulait être jugé sur un objectif : que les jeunes vivent mieux en 2018 qu'en 2012. Pour son ministre de la Jeunesse, âgé de 58 ans, des progrès ont déjà été accompli. "Il y avait 560 000 inscrits au Pôle emploi en 2012, nous sommes retombés à 550 000 en février 2016."

source 

Commenter cet article

Archives