Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les Blues chassent les champions en titre

Publié le 26 Avril 2016, 11:29am

Catégories : #SPORTS

Les Blues chassent les champions en titre

Les Blackhawks de Chicago, champions en titre de la Coupe Stanley, se sont inclinés 3-2 dans leur septième et ultime match contre les Blues, lundi, à Saint Louis. Ils subissent ainsi l'élimination dès le premier tour des séries.

Les hommes de Ken Hitchcock, eux, se qualifient pour le deuxième tour pour la première fois en quatre ans. Ils ont rendez-vous avec les Stars de Dallas, meilleure équipe de l'Ouest durant le calendrier, qui a vaincu le Wild du Minnesota en six matchs.

Les Blues disputaient d'ailleurs un match no 7 à domicile pour la première fois depuis 1999.

« C'est le groupe le plus uni que j'aie dirigé depuis plusieurs années », a dit Hitchcock.

Troy Brouwer a été le héros inattendu de la série. Oublié à la gauche de Corey Crawford, l'ailier droit a dû s'y prendre à deux reprises pour marquer dans une cage béante à 8 : 31 du dernier engagement et porter le pointage à 3-2. Son but, son premier en séries depuis 2013, ne s'est pas démarqué par son esthétisme.

« C'est le but le plus laid que je n'aie jamais marqué, a dit Brouwer. Et probablement le plus important. »

« Nous ne sommes pas encore arrivés à notre objectif. Nous voulons encore jouer dans un mois et demi », a-t-il ajouté.

Les Hawks ont remporté trois des cinq dernières coupes Stanley. Cependant, ils ont également été éliminés au premier tour à trois reprises durant les six dernières années.

« Cette série avait les allures d'une finale d'Association », a déclaré Joel Quenneville après la défaite de son équipe.

Brian Elliott a refroidi les ardeurs des Blackhawks en effectuant 31 arrêts.

Crawford, lui, n'a pas connu sa meilleure sortie. Il a cédé 3 fois sur 26 tirs.

L'entraîneur des Hawks a fait abondamment usage de son meilleur défenseur. Avec 32 min 52 s de jeu, Duncan Keith a été de loin le joueur le plus utilisé du match.

Jonathan Toews n'est pas parvenu à mettre un terme à sa disette à l'attaque. Le capitaine vaincu a amassé une autre passe lors du septième match, mais il a été incapable de toucher la cible durant la série.

Saint Louis a également maintenu Patrick Kane en échec. Le lauréat du trophée Art-Ross a été blanchi de la feuille de pointage et a présenté un différentiel de -3 lors du duel décisif.

« Évidemment, ce n'est pas le résultat que nous cherchions », a dit Kane. « Nous pensions que nous avions de bonnes chances de l'emporter, peu importe qui était notre adversaire. »

Les Blues débutent sur une bonne note

L'équipe hôte a ébranlé ses rivaux dès le début de match.

À la première minute, Jori Lehtera a redirigé un tir de la pointe de Jay Bouwmeester à la droite de Corey Crawford pour ouvrir la marque et faire vibrer la foule.

Scottie Upshall est passé près de doubler l'avance des hommes en bleu en milieu de période, mais son tir a heurté la barre. Son équipe menait alors 7-2 au chapitre des tirs.

Les Blues ont doublé leur avance en milieu d'engagement grâce à un boulet de Colton Parayko qui a battu Crawford, mal positionné.

 
1 / 8
 
 
 
 
Troy Brouwer célèbre son but victorieux contre les Blackhawks. Photo : Chris Lee/AP Photo
 
Plein écran

L'attaque des Blackhawks s'est enfin réveillée peu avant l'entracte. Après une chute maladroite de Jayden Schwartz en zone offensive, Marian Hossa a accepté une passe de Richard Panik avant de marquer à l'aide d'un tir voilé.

Les hommes de Joel Quenneville ont maintenu ce niveau d'énergie pour créer l'égalité lors d'un surnombre, au retour du vestiaire. La passe d'Andrew Shaw, destinée à Kane dans l'embouchure gauche, a plutôt donné contre Bouwmeester, presque agenouillé, avant de glisser sous les jambières du gardien.

Les Blues laissaient filer un coussin de deux buts pour un deuxième match d'affilée.

Les Hawks ont continué à bourdonner autour du filet jusqu'à la fin de l'engagement, mais Elliott a sauvé les meubles.

Alors que les Blues avaient repris l'avance grâce au travail de Brouwer, Brent Seabrook a raté une occasion en or de forcer une prolongation. Avec quelques minutes à disputer, sa puissante frappe a touché les deux barres latérales avant de quitter le demi-cercle.

             source

Commenter cet article

Archives