Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le cri d'alarme des cancérologues contre le coût des traitements

Publié le 27 Avril 2016, 12:52pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

Le cri d'alarme des cancérologues contre le coût des traitements

Les médicaments coûtent affreusement cher, s'indignent 110 cancérologues dans une tribune publiée dans Le Figaro.

Le cri d'alarme des cancérologues contre le coût des traitements
© istock

110 cancérologues et hématologues poussent un coup de gueule contre le coût des traitements anticancéreux jugés trop onéreux selon ces praticiens. Dans un appel publié dans le journal Le Figaro , les cent dix signataires parmi lesquels Dominique Maraninchi, ancien directeur de l'Agence du médicament (ANSM), et Jean-Paul Vernant, professeur d'hématologie expriment "l'urgence de maîtriser les prix des nouveaux médicaments contre le cancer ".

Les Français prennent le relais de leurs confrères américains qui s'indignaient l'an dernier du coût exorbitant des innovations thérapeutiques, qui est passé de 10 000 à plus de 120 000 dollars par patient et par an en une quinzaine d'années, mettant à l'écart les patients américains les plus modestes.

Les cancérologues s'inquiètent que ce scénario se produise en France. "Les prix des nouveaux produits explosent alors que le coût de leur R&D (recherche et développement, ndlr) a diminué", expliquent-ils dans le Figaro. Et de faire le calcul : "La charge de la R&D ne suffit pas à justifier les prix très élevés de ces nouveaux traitements. D'ailleurs, les comptes de l'industrie pharmaceutique eux-mêmes confirment cette faible charge, où en moyenne 15 % du chiffre d'affaires de la branche est allouée à la R&D contre plus de 25 % pour les dépenses de marketing, et des marges bénéficiaires annoncées excédant 15 %".

Dominique Maraninchi et Jean-Paul Vernant affirment que l'industrie pharmaceutique détermine ses prix en fonction de ce que le marché est prêt à payer". Ces considérations peu équitables et qui conduisent à des différences considérables de coûts suivant les pays font peser "des menaces réelles pèsent sur l'équité d'accès des patients aux traitements innovants des cancers, comme sur la pérennité" du système de santé.

"Un juste prix" des médicaments à redéfinir

 

Les auteurs proposent quelques pistes pour résoudre ce problème, comme "de définir un juste prix pour les médicaments du cancer, basé sur les sommes investies par les industriels pour la R&D du produit", auquel "s'ajouterait un retour sur investissement raisonnable".

Ils prônent également "de rendre le système d'arbitrage des prix plus démocratique et transparent, en y associant (...) des représentants des patients et des professionnels".

A lire aussi : Les prix des anticancéreux subissent des écarts importants suivant les pays

Ça se passe comment le dépistage du cancer du côlon ?

 

Commenter cet article

Archives