Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


L'Eurogroupe espère un accord avec Athènes pour le 1er mai

Publié le 23 Avril 2016, 10:13am

Catégories : #ECONOMIE

L'Eurogroupe espère un accord avec Athènes pour le 1er mai

Les ministres des Finances de la zone euro, réunis à Amsterdam pour un Eurogroupe, discutent des négociations menées avec la Grèce sur les réformes que met en place le pays contre de l'aide financière. "J'ai obtenu de bonnes nouvelles d'Athènes, voyons où nous en sommes", a déclaré le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem à l'entrée de la réunion. Le but est d'arriver à un accord pour le 1er mai, selon le ministre finlandais des Finances Alexander Stubb.

Les négociations portent sur les réformes que la Grèce doit mettre en oeuvre avant qu'une nouvelle tranche d'aide financière puisse être libérée du paquet de 86 milliards d'euros mis à disposition l'été dernier.

"Ne blâmons pas la Grèce pour ce retard"
Ces négociations entre Athènes et les "institutions" (la Commission européenne, le Fonds monétaire international, la Banque centrale européenne et le fonds de secours MES) auraient normalement dû être bouclées depuis des mois, mais le retard ne peut pas être imputé aux Grecs, estime Jeroen Dijsselbloem. "Peut-être avons-nous été trop optimistes de penser qu'une réforme totale du système de pensions pouvait être bouclée en quelques mois, ce genre de choses prend beaucoup plus de temps aux Pays-Bas aussi", a reconnu le ministre néerlandais des Finances.

L'Eurogroupe ne verra pas la conclusion d'un accord avec Athènes, a précisé Jeroen Dijsselbloem, mais selon le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires Pierre Moscovici, cet accord est à portée de main.

Wolfgang Schauble (gauche), le ministre allemand des Finances avec le président de la BCE Mario Draghi (droite) et Jeroen Dijsselbloem. © anp.

"Personne ne veut un nouvel été grec brûlant"
Quelle que soit la direction que prendront les discussions avec les Grecs, "personne n'a envie d'un nouvel été grec brûlant", a estimé Alexander Stubb. "Notre ambition était d'abord de conclure un accord sur les nouvelles réformes avant Pâques, maintenant nous avons décidé d'essayer d'y arriver pour la Pâque grecque." Cette fête tombe cette année le 1er mai.

Lagarde: "Il faut en faire plus"
La directrice du FMI, Christine Lagarde, a elle aussi estimé que des progrès avaient été enregistrés, mais a insisté "qu'il faut en faire plus". Elle a répété son plaidoyer pour un débat sur la soutenabilité de la dette grecque, débat qui pourrait être mené pour la première fois vendredi, selon Jeroen Dijsselbloem.                                                                                                               source

Commenter cet article

Archives