Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Hollande à Macron : "Tu dois jouer collectif"

Publié le 25 Avril 2016, 13:37pm

Catégories : #POLITIQUE

Hollande à Macron : "Tu dois jouer collectif"

« Emmanuel, tu dois jouer collectif. » François Hollande s'en serait volontiers passé, mais il a dû, une nouvelle fois, recadrer Emmanuel Macron. Leurs textos et coups de fil furent nombreux ce week-end après qu'une nouvelle « petite phrase » (« La gauche d'aujourd'hui ne me satisfait pas ») est venue créer un buzz négatif au sommet de l'État. Pour le coup, l'interview donnée par Arte remontait à il y a quelques jours et la responsabilité de Macron n'était pas directement engagée. Mais le chef de l'État a tout de même fait comprendre à son ambitieux ministre qu'il valait peut-être mieux mettre la pédale douce sur son exposition médiatique pendant quelque temps. « En t'exposant, tu risques de t'exposer à des maladresses », a prévenu le président.

En effet, la semaine dernière, l'interview donnée au groupe Ebra dans laquelle Macron précisait qu'il ne se sentait pas « l'obligé » du président est tombée alors que les deux hommes étaient en réunion sur le dossier EDF. « Cela a créé un hiatus autour de la table », confie un témoin. Si bien que, pour lever tout malentendu, le chef de l'État a exigé que Macron rappelle immédiatement l'AFP pour rectifier le tir. Le lendemain, à Varsovie, Macron fut encore plus explicite, déplorant qu'on utilise et détourne ses propos pour affaiblir le président.

« Nous sommes en train de réussir ensemble » 

Leurs échanges du week-end ont également porté sur l'interview donnée par le ministre de l'Économie au JDD, qui, elle, satisfaisait pleinement le chef de l'État parce qu'« elle était centrée sur EDF, un sujet sur lequel Macron est attendu », souligne l'entourage du président. François Hollande n'ignore pas les ambitions politiques de son cadet, mais il ne peut tolérer qu'elles se projettent sur 2017. Il a validé il y a plusieurs mois la création d'En marche !, qui devait être un « think tank ou un club » mais certainement pas une machine concurrente du PS sur lequel Hollande va fonder sa campagne.

François Hollande a d'autant plus invité Emmanuel Macron à mettre son talent au service du collectif qu'il considère que celui-ci fut d'un apport précieux à l'élaboration d'une politique économique qui, selon l'Élysée, porte ses fruits. « Nous sommes en train de réussir, nous l'avons fait ensemble, insiste le président. Rien ne doit être fait au détriment du collectif. » Macron a reçu le message 5/5. Jusqu'à la prochaine ? Le président était visiblement mobilisé à ressouder son camp ce week-end, car il a également joint par téléphone plusieurs ministres en les exhortant à se battre derrière Stéphane Le Foll, grand orchestrateur de Hé oh la gauche !, le mouvement qui doit porter la candidature du président. Il a également félicité Jean-Marc Ayrault pour la victoire de la candidate PS dans sa circonscription en Loire-Atlantique et Jean-Christophe Cambadélis pour la contre-offensive menée dans les médias. Bruno Le Roux et Didier Guillaume, les chefs de groupe à l'Assemblée nationale et au Sénat, ont également eu droit à un petit coup de fil du président.                                                                                               source

Commenter cet article

Archives