Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


écrémé ou entier, le meilleur lait n’est peut-être pas celui auquel vous pensez

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Avril 2016, 12:40pm

Catégories : #ALIMENT, #NUTRITION, #SANTE-BIEN-ETRE

écrémé ou entier, le meilleur lait n’est peut-être pas celui auquel vous pensez

Pendant des années, on nous l’a ressassé. Entre les différents types de lait de vache, c’est le demi-écrémé qu’il faut choisir. Moins riche en matières grasses, il est moins calorique et plus facile à digérer. En plus, il n’est pas plus avare en calcium.

Mais est-il vraiment plus bénéfique pour la santé que les autres ? Les premiers résultats de deux études américaines semblent démontrer que ce n'est pas forcément le cas. D’après les scientifiques américains, le lait entier aiderait à prévenir les risques de diabète et d’obésité. Et ça serait justement grâce aux matières grasses qu’il contient. Décryptage.

 

 Méthodologie : des analyses de sang
Pour arriver à ce constat, les chercheurs de l’Université de Tufts (Etats-Unis) ont dans un premier temps analysé les prises de sang de 3.333 adultes. A travers un questionnaire, les participants détaillaient ce qu'ils consommaient et notamment quel type de lait. Les chercheurs ont prêté une attention particulière aux biomarqueurs, des indicateurs des procédés biologiques, pour étudier l’incidence de la consommation de lait sur le diabète. 

Une seconde étude menée par les chercheurs d’Harvard et de l’Institut Karolinska est venue compléter ces résultats. Sur les 18.438 participantes (qui avaient déjà participé à la première étude), 8.238 sont devenues obèses. Les résultats ont été publiés dans la revue Circulation et dans le Journal of Nutrition.

 

 

 Ce que l’étude a démontré : moins 46% de risque de diabète
Ces résultats sont intéressants à l’heure où l’Organisation mondiale de la santé (OMS) tire la sonnette d’alarme sur la hausse du diabète à travers le monde. Près de 422 millions de personnes sont touchées par la maladie en 2014.

De manière générale, les produits à base de lait entier sont associés à un moindre risque de diabète et d’obésité. Moins 46 % de risque de développer un diabète de type 2, selon les chercheurs. Mieux, celles qui consomment des produits à base de lait entier sont moins susceptibles de prendre du poids (-8% de risque). Le problème est que les scientifiques ne peuvent pas en expliquer la raison. Ils suggèrent cependant que les bonnes graisses du lait favorisent la satiété.

 

 Ce qu’il faut en conclure : ne pas tirer de conclusion trop vite
Ces premiers constats doivent être complétés par des études complémentaires avant d’être considérés comme un conseil nutritionnel. "Nos résultats suggèrent que les directives nationales (américaines) qui se concentrent essentiellement sur les produits laitiers faibles en matières grasses doivent être réexaminés", explique le Dr Dariush Mozaffarian, l'auteur principal de l’étude. 

En matière de nutrition, les maîtres mots restent la diversité et la modération. Pour tirer profit des qualités nutritionnelles des aliments, pensez à varier votre alimentation. Egalement, préférez la cuisine maison à l’achat de plats déjà préparés. Enfin, écoutez votre estomac. Rien ne sert de se forcer à finir son assiette si l’on a plus faim. Pour ceux qui ne tolèrent pas le lait de vache, le lait de chèvre peut aussi être un très bon compromis.  

 Source

 

Commenter cet article

Archives