Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment donner le goût des maths aux filles ?

Publié le 29 Avril 2016, 11:33am

Catégories : #SCIENCE

Comment donner le goût des maths aux filles ?

L’expérience est frappante. En 2009, des chercheurs de l’Université de Provence ont montré une figure complexe, dite de Rey-Osterrieth, à des élèves de sixième et de cinquième en leur expliquant qu’ils allaient devoir la reproduire de mémoire à main levée. A un premier groupe, ils ont expliqué qu'il s'agissait d'un exercice de géométrie. A un second, d’un dessin. Eh bien les filles ont mieux réussi que les garçons quand elles pensaient qu’il s’agissait d’un dessin et moins bien s’il s’agissait de géométrie ! (Lire en détail sur le site NetMaths). « Les filles font de l’autocensure quand on leur parle de maths parce que la société leur dit qu’elles ne sont pas faites pour elles », remarque Martin Andler, président de l’association de promotion des maths Animath et professeur à l'université Versailles-Saint-Quentin.

Estl 150 Gros plan Comment donner le goût des maths aux fillesAvec l’association Femmes et mathématiques, Animath organise, depuis 2009, dans toute la France, des journées Filles et maths pour les convaincre que leur avenir peut être dans les sciences. « Ce sont d’abord des journées d’orientation pendant lesquelles nous voulons faire prendre conscience à des élèves de la troisième à la terminale des stéréotypes auxquels elles sont soumises », explique Véronique Slovacek-Chauveau, vice-présidente de l’association Femmes et mathématiques. La journée finit par un débat autour d’une pièce de théâtre au cours de laquelle une jeune fille de terminale S raconte son parcours.

« Nous sommes victimes des stéréotypes, nous profs de maths comme les autres », confie Véronique Slovacek-Chauveau, consciente par exemple d’avoir toujours plus interrogé les garçons pendant ses cours – « Sinon ils ne tiennent pas en place » – et qui « regrette qu’aucune formation ne soit donnée sur les questions de genre dans les Espé [écoles supérieures du professorat et de l'éducation] ».

Estl 150 Gros plan Comment donner le goût des maths aux filles (2)En 2014, une femme, iranienne et professeur à Stanford, Maryam Mirzakhani, a reçu pour la première fois une médaille Fields, le « prix Nobel des maths ». Mais force est de constater que les femmes ne représentent encore que 10 % des candidats dans les compétitions internationales où se rencontrent les forts en maths de toute la planète. D’où la création d’Olympiades européennes de mathématiques pour filles (EGMO) à laquelle la France a participé pour la quatrième fois cette année.

« Au début cela nous choquait de participer à une compétition réservée aux filles. Puis nous nous sommes rendu compte qu’elles étaient plus à l’aise sans le regard des garçons », commente Véronique Slovacek-Chauveau. Et en obtenant une médaille d’or et une autre d’argent cette année, elles s’en sortent mieux que leurs homologues, essentiellement masculins, qui ne se classent que 35e aux Olympiades internationales de mathématiques...

Olivier Rollot (@ORollot)

  • Les prochaines journées : 2 mai 2016 – Maison des mathématiques et de l’informatique – Lyon (premières S) • 3 mai 2016 – université de Lille 3  • 11 mai 2016 – université de Bordeaux (secondes et premières S)

Share and Enjoy                                                                                                                                   source

Commenter cet article

Archives