Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment bien choisir ses aliments au quotidien

Publié le 23 Avril 2016, 11:42am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

Comment bien choisir ses aliments au quotidien

Un nouveau livre*, publié ce jeudi, s'intéresse au contenu de notre chariot de supermarché, lieu où s'effectuent la plupart des achats alimentaires, composés pour 70 % d'aliments transformés par l'industrie. Ses auteurs, comme ceux de tous les autres ouvrages sur le sujet, insistent sur le fait que l'on a le choix, dans ces grandes surfaces, entre 3 000 et 5 000 références (parfois jusqu'à 8 000) et que le meilleur peut côtoyer le pire. L'édition 2016-2017 du Bon Choix en supermarché – la quatrième, preuve que le thème est vendeur – rappelle que les marques déploient des trésors d'ingéniosité pour séduire les consommateurs. Et qu'une même société peut proposer le meilleur et le pire.

En pratique, cet ouvrage détaille la composition des aliments et rappelle la meilleure façon de déchiffrer les étiquettes, de décoder les allégations. Il les met aussi en garde contre certains « ingrédients suspects » et les « additifs qui peuvent poser problème ». « Désormais, vous n'aurez plus à réfléchir avant d'empoigner un pot de sauce tomate, plus d'hésitation dans l'allée des céréales du petit déjeuner, plus de cas de conscience au rayon charcuterie », écrivent les auteurs. « Faire vos courses va devenir un jeu d'enfant, en un temps record, vous aurez parcouru toutes les allées et vous passerez à la caisse avec la satisfaction d'avoir acheté des produits de qualité. » En d'autres termes, une main sur le chariot, le livre dans l'autre, et hop, la corvée des courses pourrait devenir une partie de plaisir.

Qui plus est, les lecteurs vont améliorer leur santé ! Voire perdre du poids. « En effectuant le bon choix, vous donnerez la priorité aux calories pleines, c'est-à-dire aux aliments nutritionnellement denses qui apportent à votre corps les nutriments essentiels dont il a besoin, et éviterez les calories vides, c'est-à-dire sans vitamines, sans minéraux, sans antioxydants », peut-on lire dans l'introduction. La bonne sélection permet aussi de rééquilibrer son alimentation en oméga-3, ces graisses indispensables, et d'optimiser les apports en fibres. Grâce à lui, notre alimentation doit être plus savoureuse et moins coûteuse.

La liste des ingrédients inversement proportionnelle à la qualité

Puisque les biscuits illustrent la couverture de l'ouvrage, avec un satisfecit pour les Petits Sablés de Michel et Augustin (4 ingrédients, 0 additif, index glycémique modéré) et un veto au Petit Brun extra (11 ingrédients, dont 5 additifs, index glycémique élevé), penchons-nous sur ces aliments plaisir, sans intérêt nutritionnel majeur et qui ne doivent servir que de « goûter de dépannage ». La lecture de leur composition montre bien que la liste des ingrédients est inversement proportionnelle à leur qualité. Quant aux yaourts, les auteurs mettent en garde contre les produits allégés, puisque, pour compenser la perte de matières grasses – qui donnent l'onctuosité –, les fabricants « jonglent avec les épaississants et les émulsifiants ».

En conclusion, les auteurs estiment que « ce n'est pas parce qu'un aliment est mal classé qu'il faut prendre le risque de vexer votre hôte en le refusant ou qu'il faut vous en priver si vous l'appréciez. Tout est question de modération. À l'inverse, ce n'est pas parce qu'un aliment est bien classé que vous pouvez en manger à volonté. » L'idéal est, quand même, d'acheter au marché sa viande, son poisson, ses fruits et légumes, et de les préparer à la maison, le plus simplement possible. Pour cela, il suffit d'un bon livre de cuisine ou de consulter Internet.

Le Bon Choix au supermarché, collectif La Nutrition.fr, 15 € 80                                                         source

Commenter cet article

Archives