Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


4 astuces pour trouver le sens de votre vie en 20 minutes environ

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Avril 2016, 13:29pm

Catégories : #ASTUCES, #VIE, #DEVELOPPEMENT

4 astuces pour trouver le sens de votre vie en 20 minutes environ

Comment trouver le vrai sens de votre vie ? Je ne parle pas de votre travail, de vos responsabilités quotidiennes, ou même de vos objectifs à long terme. Je parle de la vraie raison, celle pour laquelle vous êtes là ─ la raison même de votre existence.

Peut-être que vous êtes quelqu’un de plutôt nihiliste qui ne croit pas avoir un but et qui croit que la vie n’a pas de sens. Peu importe. Ne pas croire que vous avez un but ne vous empêchera pas de le trouver, tout comme ne pas croire en la gravité ne vous empêchera pas de marcher. Ne pas y croire ne fera que vous faire perdre du temps, donc si vous êtes une de ces personnes, changez simplement le nombre 20 dans le titre de l’article et remplacez le par 40 (ou 60 si vous êtes vraiment buté). Mais il y a de grandes chances, si vous ne croyez pas avoir un but, que vous ne croyez pas en ce dont je vais parler de toutes façons, mais même alors, quel risque prenez-vous à investir une heure juste au cas où ?

Voici une histoire concernant Bruce Lee qui va fixer le décor pour ce petit exercice. Un maître des arts martiaux demanda un jour à Bruce de lui enseigner tout ce qu’il savait sur les arts martiaux. Bruce souleva deux coupes, toutes deux pleines de liquide. « La première coupe, » dit Bruce, « représente tout ce que vous savez sur les arts martiaux. La seconde coupe représente toutes mes connaissances en arts martiaux. Si vous voulez remplir votre coupe avec mes connaissances, vous devez d’abord vider la vôtre de vos connaissances. »

Si vous voulez trouver le vrai sens de votre vie, vous devez d’abord vider votre esprit de tous les faux buts que l’on vous a enseignés (y compris l’idée que vous pourriez ne pas avoir de but du tout).

 

Alors comment découvrir votre but dans la vie ? Bien qu’il y ait de nombreuses façons de faire, dont certaines d’entre elles particulièrement complexes, voici une des plus simples que l’on puisse trouver. Plus vous êtes ouvert à cette façon de faire, plus vous vous attendez à que cela fonctionne, et plus cela fonctionnera rapidement pour vous. Mais ne pas y être ouvert ou douter ou penser que c’est une perte de temps complètement idiote et dénuée de sens ne vous empêchera pas d’avancer tant que vous vous y tenez ─ encore une fois, cela ne vous prendra qu’un peu plus de temps à s’inverser.

Voici quoi faire :

1. Prenez une feuille blanche ou ouvrez une feuille de traitement de texte sur laquelle taper (je préfère la seconde solution car elle est plus rapide).

2. Écrivez en haut, « Quel est le vrai sens de ma vie ? »

3. Écrivez la réponse (quelle qu’elle soit) qui vous vient. Pas besoin que ce soit une phrase complète. Une petite phrase suffit.

4. Répétez l’étape 3 jusqu’à ce que vous écriviez une réponse qui vous fait pleurer. C’est votre but.

C’est tout. Peu importe que vous soyez conseiller, ingénieur ou bodybuilder. Pour certaines personnes cet exercice tombera sous le sens. Pour d’autres cela semblera complètement stupide. En général cela prend 15-20 minutes de désencombrer votre tête du désordre et du conditionnement social vous pensant à considérer d’une certaine façon le but de votre vie. Les fausses réponses viendront de votre esprit et de vos souvenirs. Mais quand la vraie réponse arrivera finalement, vous sentirez que cela viendra d’une source totalement différente.

Pour ceux qui sont enracinés dans une vie à faible niveau de conscience, cela prendra beaucoup plus de temps de sortir toutes les fausses réponses, probablement plus d’une heure. Mais si vous persistez, après 100 ou 200 ou même 500 réponses, vous serez frappé par une réponse qui fera déferler des émotions en vous, une réponse qui vous casse. Si vous ne l’avez jamais fait, cela pourrait vous sembler très étrange. Alors laissez cela être étrange, et faites-le quand même.

Tandis que vous suivrez ce processus, certaines de vos réponses seront très similaires. Vous pourriez même réécrire des réponses précédentes. Alors vous pourriez changer de façon de réfléchir au problème et générer 10 ou 20 réponses concernant un autre thème. Et ce n’est pas grave. Vous pouvez lister tout ce qui vous vient à l’esprit tant que vous continuez à écrire.

À un certain moment du processus (généralement après environ 50 ou 100 réponses), vous pourriez vouloir arrêter et ne simplement pas voir les choses évoluer. Vous pourriez ressentir le besoin de vous lever et de trouver une excuse pour faire quelque chose d’autre. C’est normal. Surmontez cette réticence, et continuez à écrire. Le sentiment de réticence finira par passer.

Vous pourriez aussi découvrir quelques réponses qui provoquent chez vous une petite poussée d’émotion, mais qui ne vous font pas pleurer ─ elles sont simplement un peu inexactes. Surlignez ces réponses au fur et à mesure, pour pouvoir y revenir et générer de nouvelles connexions. Chacune reflète une partie de votre but, mais prises une à une elles sont incomplètes. Quand vous commencez à obtenir ce genre de réponses, cela signifie que vous chauffez. Continuez.

Il est important de faire cela seul et sans interruption. Si vous êtes nihiliste, alors libre à vous de commencer avec la réponse, « Je n’ai pas de but », ou « La vie n’a pas de sens », et de partir de là. Si vous vous y tenez, vous arriverez quand même à faire évoluer les choses.

Quand j’ai fait cet exercice, cela m’a prit environ 25 minutes, et j’ai atteint ma réponse définitive à l’étape 106. Des morceaux de réponses partielles (mini émotions) sont apparues aux étapes 17, 39, et 53, puis la majeure partie s’est mise en place et s’est affinée aux étapes 100 à 106. J’ai ressenti une certaine résistance (vouloir se lever et faire autre chose, espérer que le processus échoue, être très impatient et même irrité) vers les étapes 55 à 60. À l’étape 80 j’ai pris 2 minutes de pause pour fermer les yeux, me relaxer, faire le vide dans mon esprit, et me concentrer sur l’intention de voir la réponse m’apparaître ─ cela m’a aidé car les réponses que j’ai reçues après cette pause ont commencé à être plus claires.

Voilà ma réponse finale : vivre consciemment et courageusement, résonner d’amour et de compassion, éveiller les grands esprits chez les autres, et laisser ce monde en paix.

Quand vous trouvez votre réponse unique à la question de pourquoi vous êtes là, vous la sentez résonner profondément en vous. Les mots semblent avoir une énergie spéciale pour vous, et vous sentirez cette énergie chaque fois que vous les lirez.

Découvrir votre but est la partie facile. La partie difficile est de le garder avec vous quotidiennement et de travaillez sur vous-même au point de devenir ce but.

Si vous avez tendance à demander pourquoi ce petit processus fonctionne, laissez cette question de côté jusqu’à ce que vous ayez fini de le compléter. Une fois que c’est fait, vous aurez probablement votre propre réponse expliquant pourquoi cela fonctionne. Il y a des chances, si vous demandez à 10 personnes différentes pourquoi cela fonctionne (des personnes qui ont fini le processus avec succès), que vous obteniez 10 réponses différentes, toutes vues au travers du filtre de leur système de croyance personnel, et chacune contiendra sa propre part de vérité.

Évidemment, ce processus ne fonctionnera pas si vous arrêtez avant cette convergence. Je devinestime que 80 à 90% des gens devraient y arriver en moins d’une heure. Si vous êtes vraiment enraciné dans vos croyances et réticent au processus, peut-être que cela vous prendra 5 sessions et 3 heures, mais je soupçonne de telles personnes de simplement s’arrêter plus tôt (dans les 15 premières minutes par exemple) ou de ne même pas essayer du tout. Mais si vous attiré par la lecture de ce blog (et ne souhaitez pas encore le bannir le votre vie), alors je doute que vous fassiez partie de ces gens. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives