Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 raisons de voyager maintenant à Cuba

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Avril 2016, 09:51am

Catégories : #VOYAGE, #MONDE, #ASTUCES

10 raisons de voyager maintenant à Cuba

Il y a quelques semaines, pendant que l’hiver battait son plein en France, je suis allé passer 10 jours à Cuba, faire mon plein de soleil. Au programme, des randonnées et balades pour découvrir la nature de l’ouest de Cuba et les villes historiques de l’île.

Je ne vais pas très souvent dans les Caraïbes. Dans cette partie du globe, j’avais déjà découvert la Dominique et la Martinique. L’ambiance est tout autre à Cuba, en lien avec son histoire et ses légendaires révolutionnaires.

Voici pour moi les 10 raisons de voyager maintenant à Cuba.

Le Che sur la place de la Révolution à la Havane

1 – Avant que Cuba ne soit plein d’américains

Avec l’embargo américain de 1962, Cuba vivait en autarcie jusqu’à aujourd’hui. Depuis 2006, les relations avec les Etats-Unis s’assouplissent et depuis fin 2014, le rapprochement est réel et l’embargo s’assouplit. Les ambassades ont réouvert leurs portes. Voilà qui annonce des millions de touristes américains à Cuba. Si l’afflue a déjà commencé, il n’est pas encore trop tard.

2 – Le Che

Personnage emblématique de Cuba à l’international avec Fidel Castro, Ernesto Guevara dit le Che est adulé par les cubains. S’il en est ainsi, c’est qu’il a activement participé à la révolution cubaine. A Santa Clara, une place porte son nom ; c’est aussi l’endroit  où l’on trouve son mausolée et un musée sur son histoire. A la Havane sur la façade de l’immeuble du ministère de l’Intérieur, un portrait gigantesque du Che Guevara domine la place de la Révolution. Abordez le sujet avec un cubain et vous verrez, la discussion risque d’être longue et pleine d’éloge pour le révolutionnaire argentin.

Cubain plein sourire

3 – La  rencontre avec  les cubains

A Cuba, le logement à privilégier est chez l’habitant. Dans les villes touristiques, le nombre de chambres d’hôtes est même démentiel. C’est une excellente occasion de découvrir la culture et de s’immerger dans la vie des cubains. Je vous conseille vivement de privilégier ce mode d’hébergement aux hôtels.

Mais, il n’est pas obligatoire de dormir chez l’habitant pour rencontrer les Cubains. Gais et ouverts, ils discutent volontiers avec les voyageurs pour peu qu’on ne leur manque pas de respect.

Une belle américaine

4 – Les belles américaines

L’Amérique encore l’Amérique mais pas vraiment celle des belles américaines d’Alerte à Malibu. Ici les belles américaines ont un moteur dans le ventre, celui de l’American way of life. Cuba est le pays qui compte le plus de vieilles berlines des années 50 en dehors des Eats-Unis. C’est que Fidel Castro en avait interdit l’exportation.

Cigare au bec

5 – La culture du cigare

Le Cigare est à Cuba ce que la Marlboro est au cow-boy américain. Les cigares de Cuba font parties des meilleurs du monde. Près de Pinard el Rio, les terres sont particulièrement fertiles pour la culture du tabac. On peut y rencontrer les producteurs qui se prêtent volontiers à une démonstration de confection d’un cigare. Âpre, corset, plus ou moins gros, chacun trouvera le cigare qui lui convient. J’ai personnellement passé mon tour, je ne fume pas.

Salsa cubaine

6 – La salsa et les casas de musicas

La salsa n’est pas propre à Cuba mais je dois dire que j’ai été très impressionné par les concerts gratuits du samedi soir par les casas de musicas, à Trinidad particulièrement. Devant la scène, des milliers d’amateurs, touristes comme cubains écoutent ou se trémoussent au rythme des musiciens. Et si vous ne savez pas danser la salsa, on trouve facilement des lieux pour prendre des cours. Si vous avez le pied danseur comme moi, prenez carrément 20 séances 😉

7 – Les 360 jours de soleil par an

Le titre suffit à lui-même. Y aller l’hiver est encore plus jouissif lorsque notre taux d’ensoleillement est en berne.

Cascade de Desparramaderos

8 – La nature luxuriante

Cuba compte de nombreux parcs nationaux, parcs naturels et réserves qu’il est très agréable de découvrir à pied, à VTT ou à cheval. Lors de mon voyage, j’ai ainsi pu découvrir le parc national de Viñales et les parcs naturels de Hanabanilla, el Nicho et Guanayara. On ma aussi dit grand bien du parc national Desembarco del granma dans la région de l’Oriente à l’est de Cuba.

Cayo Blanco

9 – Les plages

Avec plus de 5 700 km de côtes et plus de 1 600 îlots, Cuba compte près de 300 plages. Cayo Santa Maria, située sur la côte nord au centre de l’île, est sans doute la plus populaire. Lors de mon voyage, je me suis contenté des plages du petit îlot de Cayo Blanco à quelques kilomètres de Trinidad. Si les plages vous intéressent absolument, vous pouvez découvrirquelles sont les 5 plus belles plages de Cuba.

10 – L’architecture coloniale

Comment ne pas inclure dans les 10 raisons l’architecture coloniale de Cuba. Trinidad et la Havane, toutes les deux classées au patrimoine de l’Unesco sont tout simplement des villes sublimes, même si certains bâtiments mériteraient un peu d’entretien.

J’espère que lorsque les américains envahiront Cuba, le tourisme ne se détériorera pas trop. A peine ais-je écrit ceci que j’ai du mal à y croire. Foncez !

Trinidad

Informations pratiques

Comment y aller ?

L’avion est quand même le plus rapide. Pour trouver votre billet d’avion, utilisez notrecomparateur de vols.

Avec qui partir ?

J’ai réalisé mon voyage avec Allibert Trekking, spécialiste des voyages à pied à travers le monde. C’était un voyage de niveau facile avec des randonnées plutôt courtes.

Où dormir à Cuba ?

Casa Coky – 3 chambres chez Lisveisy et Alberto en plein centre de Trinidad. Confortable, un peu kitch, petit-déjeuner gargantuesque et surtout propriétaire très sympa parlant anglais. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives