Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 conseils pour éviter de vous faire piéger par les pirates du net

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Avril 2016, 11:31am

Catégories : #INTERNET, #JUSTICE, #ASTUCES

10 conseils pour éviter de vous faire piéger par les pirates du net

Le phishing qu'est-ce que c'est ? On l'appelle aussi l'hameçonnage. Le scénario : un escroc tente de se faire passer pour un service légitime (service public, entreprise de renom, etc.) en falsifiant des e-mails, des formulaires ou des sites web. Son objectif ? Récupérer vos codes d'accès et vos données bancaires, pour en faire un usage frauduleux. 

Vous venez de recevoir un e-mail ? Voici la marche à suivre et les points qui doivent vous mettre la puce à l'oreille : 

Conseil n°1 : Ne vous précipitez pas ! Les e-mailings frauduleux ont souvent un caractère d'urgence. Ils sont conçus pour vous faire agir dans la précipitation. Si vous recevez un mail qui vous incite à répondre vite, ou à effectuer des démarches de manière urgente, il y a de fortes chances pour qu'il s'agisse de phishing. 

Conseil n°2 : Ne cliquez jamais sur un lien présent dans un e-mail qui vous demande de saisir vos identifiants et votre mot de passe. Il y a de très fortes probabilités pour que ce mail soit frauduleux. 

Conseil n°3 : Refusez systématiquement de communiquer par mail vos identifiants et vos mots de passe, même si apparemment ledit mail provient d'une entreprise ou d'un organisme qui a « pignon sur rue » : CAF, CPAM, BANQUE, EDF, GRDF, Centre des impôts, etc. 

Conseil n°4 : Ignorez tous les mails vous réclamant de l'argent, même s'ils ont l'air de provenir d'une entreprise connue et fiable. Il y a peu de chance pour qu'ils soient honnêtes, alors ignorez-les ! 

Conseil n°5 : Ne vous connectez jamais à votre compte via un lien figurant dans un mail. Prenez le temps de sortir de votre boîte mail et connectez-vous en passant par le site officiel, comme vous en avez l'habitude. 

Conseil n°6 : Soyez attentif à l'aspect du mail. La présence des logos de l'entreprise expéditrice ne doit pas suffire à vous rassurer. Des fautes d'orthographe, de syntaxe, une présentation peu soignée et un graphisme maladroit sont autant de signes qui doivent vous alerter. Autre indice : l'utilisation d'un point d'exclamation dans la partie « objet du mail », même quand il s'agit d'un message important, doit vous faire douter de son authenticité. 

Conseil n°7 : Redoublez de vigilance lorsqu'un e-mail comporte des salutations impersonnelles du style : « Cher utilisateur » ou « Cher votreadressemail.com » 

Conseil n°8 : Assurez-vous que l'adresse du site vers laquelle le mail est censé renvoyer est la bonne. Par exemple : www.microsoft.com et pas www.security-microsoft.com ou www.micosoft.com, vous constaterez qu'il manque une lettre à l'adresse du site, il est donc frauduleux. 

Conseil n°9 : Vérifiez systématiquement les liens contenus dans le mail. Même s'ils semblent réels, ces liens peuvent vous induire en erreur. Passez votre souris sur le lien ou le bouton contenu dans l'e-mailing suspect pour voir l'adresse URL en entier. Si elle vous semble bizarre ou si elle n'est pas sécurisée (http:// au lieu de https://) ne cliquez pas ! Le S après le http vous prouve que le lien est fiable. S'il ne figure pas, passez votre chemin sans hésiter. 

Conseil n°10 : En cas de doute persistant, prenez contact avec l'entreprise expéditrice du mail suspect. Envoyez un mail au service client pour vérifier qu'ils sont bien les expéditeurs ou appelez-les. C'est le seul moyen d'en avoir le cœur net ! 

 Source

 

Commenter cet article

Archives