Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Vous avez plus chaud la nuit? C’est à cause du changement climatique

Publié par MaRichesse.Com sur 13 Mars 2016, 08:10am

Catégories : #ENVIRONNEMENT

Vous avez plus chaud la nuit? C’est à cause du changement climatique

En cinquante ans, le nombre de nuits très froides a diminué de 50% tandis que celui de jours très froids n’a chuté que de 25%. C’est en tout cas ce que souligneune étude dont les résultats ont été publiés dans la revue scientifique International Journal of Climatology. Et cette asymétrie entre températures diurnes et nocturnes s’explique par le réchauffement climatique. Tout simplement parce que les nuits sont plus sensibles au changement climatique que ne le sont les jours.

Pour arriver à ces résultats, les chercheurs se sont servis d’une base de donnéescomprenant des relevés des températures minimales, maximales et moyennes depuis 4.000 stations météos dans le monde entier entre 1960 et 2009. Ils ont ensuite analysé ces données et tenté de voir si le réchauffement plus important des températures nocturnes était dû à des facteurs météorologiques locaux, comme la couverture nuageuse, les précipitations et l’humidité des sols. Si ces éléments avaient leur influence, leurs calculs ont démontré que l’augmentation de température dépendait surtout de la «couche limite planétaire», cette zone de l’atmosphère entre la surface (terre ou mer) et l’atmosphère libre.

Effet de serre

La surface de cette couche est en effet plus faible la nuit que le jour –de nuit, elle mesure seulement quelques centaines de mètres, contre quelques kilomètres de jour. C’est là qu’intervient l’effet de serre. Dans la nuit, les rayonnements thermiques bloqués dans l’atmosphère à cause des émissions de CO2 ont un plus petit volume d’air de surface à réchauffer que de jour (comme le montre le schéma ci-dessous).

L'air de surface se trouve de nuit dans une plus fine couche, donc se réchauffe plus rapidement que de jour | Richard Davy

Ces découvertes ne sont pas sans importance. Mieux comprendre l’influence de la couche limite planétaire permettrait d’affiner les modélisations sur le réchauffement climatique et projections de températures pour les décennies à venir. «En prenant en compte ce problème, nous pouvons réduire les incertitudes actuelles sur l’ampleur du changement moyen de température au niveau mondial dû à l’augmentation de CO2 dans l’atmosphère»explique Richard Davy, l’un des chercheurs, dans un communiqué

 Source

 

Commenter cet article

Archives