Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Trop de viande rouge accélère la puberté des petites filles

Publié par MaRichesse.Com sur 14 Mars 2016, 14:01pm

Catégories : #NUTRITION, #SCIENCE, #SANTE-BIEN-ETRE

Trop de viande rouge accélère la puberté des petites filles

Nous sommes omnivores, c'est un fait. Seulement tout est, comme souvent, une question de proportions. Et cette assertion n'a jamais été plus vraie qu'en matière de viande rouge.

Il y a quelque mois, l'Organisation Mondiale de la santé (OMS) avait jeté un pavé dans la mare en déclarant la viande rouge comme probablement cancérogène. Une position qui n'avait pas manqué de susciter le débat. Mais voilà qu'une nouvelle étude vient rappeler à quel point il est important de ne pas abuser de la viande de bœuf d'agneau et autres. En effet, selon les chercheurs de l'université américaine du Michigan, la viande rouge avancerait la date des premières règles des jeunes filles.

 

Un constat loin d'être anecdotique puisque des règles précoces augmentent sensiblement le risque pour la patiente de développer plus tard des pathologies comme le cancer ou le diabète de type 2. Les conclusions de ces travaux ont été publiées dans la revue Journal of Nutrition.

 

► Méthodologie : dis-moi ce que tu manges...
Pour comprendre l'incidence du régime des petites filles sur l'apparition de leur puberté, les chercheurs se sont référés aux données fournies par un programme national colombien étudiant les habitudes alimentaires des enfants. 456 fillettes âgées de 5 à 12 ans ont donc été observées avant l'arrivée de leurs menstruations, puis l'âge où elles ont constaté la survenue de leurs premières règles a été relevé.

 

 

► Ce que l'étude a démontré : la viande rouge avance les règles de 5 mois
Dans les régimes de chacune, la fréquence de consommation de viande rouge allait de deux fois par jour à moins de quatre fois par semaine. Un écart suffisant donc pour extraire des résultats significatifs de cette étude. Les petites filles qui en consommaient beaucoup avaient leurs premières règles en moyenne à 12 ans et trois mois, tandis que les autres voyaient leurs premières menstruations survenir à 12 ans et 8 mois. Il a été également observé qu'un régimeriche en poisson gras (plus d'une fois par mois ) pouvait retarder le processus avec des adolescentes qui voyaient leurs premières règles arriver aux alentours de 12 ans et six mois. 

 

► Ce qu'il faut en conclure : une option qui doit rester exceptionnelle
Comme nous l'avions déjà souligné à l'époque du rapport assassin de l'OMS sur la viande rouge, totalement bannir cette dernière n'est pas forcément pertinent. Ce qu'il faut retenir est que, comme souvent, tout est une question de modération. Et ce qui vaut pour nous vaut aussi pour les enfants. La viande rouge est une source de fer héminique, qui, consommé en quantité raisonnable est un carburant essentiel à notre organisme.

Pour un enfant, essayez de ne pas dépasser les trois rations hebdomadaires. Pensez aux viandes blanches, aux poissons, aux légumineuses et aux œufs. Et n'oubliez pas que certaines options végétariennes sont très nourrissantes et cela même pour des enfants en pleine croissance. Ainsi une part de quiche sans viande accompagnée d'une salade ou bien un plat de pâtes aux légumes fera très bien l'affaire. En manque d'idée ? N'hésitez pas à consulter ici notre rubrique hebdomadaire sur les légumes : un bon moyen de faire travailler votre imagination en cuisine. 

 Source

Commenter cet article

Archives