Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le sommeil, la clé du bien-être au travail

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Mars 2016, 15:38pm

Catégories : #SOMMEIL, #TRAVAIL, #EMPLOI

Le sommeil, la clé du bien-être au travail

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt … et qui dorment bien !

Baisse de la vigilance, difficulté de prise de décision, diminution de la productivité, risque d’accidents du travail, de maladies cardiovasculaires, augmentation de l’absentéisme, obésité… les troubles du sommeil ou résultant d’une mauvaise qualité de sommeil peuvent être lourds de conséquence pour l’individu comme pour l’entreprise. Dans son étude annuelle, le professeur Damien Léger de l'Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) a observé que « ce sont les travailleurs postés, ceux qui travaillent en équipe, par rotation qui en souffrent le plus. Au moins 25% des travailleurs salariés et une proportion sans doute plus importante de travailleurs non-salariés » sont touchés. « Au total, ce sont bien plusieurs millions de français qui sont concernés », déclare-t-il dans une interview au HuffingtonPost.fr. Pour favoriser de bonnes nuits de sommeil, voici quelques astuces. 
 

Horloge biologique. Nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil. Certains d’entre nous dorment peu et bien quand d’autres ont besoin de plus de sommeil et passent des nuits agitées. Pour mieux dormir, la première des règles est de bien connaître son cycle de sommeil. Combien de temps mettez-vous à vous endormir ? Les phases de sommeil profonds sont-elles suffisamment longues ? Mettez-vous du temps à vous réveiller ? Si vous avez des cycles de sommeil de deux heures, adaptez vos habitudes pour dormir 6 ou 8 heures si vous dormez par phase deux heures ou 6 ou 9 heures si vous avez des phases de trois heures. Au bout de quelques temps, votre horloge biologique se mettra au diapason naturellement et trouvera son équilibre.
 

Environnement favorable au sommeil. Votre chambre est un lieu qui doit être propice au sommeil (et à votre vie de couple). Elle n’est pas un bureau ni une salle à manger. Pour bien dormir, les ordinateurs sont à bannir de votre lit. Le wifi ne doit pas non plus avoir son droit d’entrée, les ondes ne sont pas l’allié d’une bonne qualité de sommeil. Avant d’aller vous coucher, pensez à le déconnecter en éteignant votre box et n’oubliez pas d’éteindre votre téléphone portable ou de le mettre sur silencieux pour la nuit. 

Lorsque l’on dort, la température de notre corps baisse. Pour bien dormir, la pièce doit être aérée chaque jour et ne doit pas être trop chauffée, même en hiver. La température de la chambre doit se situer autour de 18 degrés pour favoriser la diminution de notre température interne et un bon endormissement. En été, quand la chaleur est oppressante, une bonne douche fraîche vous aidera à retrouver une température corporelle idéale avant d’aller vous coucher. 

Favoriser un sommeil réparateur passe aussi par l’obscurité de la pièce. Les travailleurs de nuit le savent bien, ils dorment mieux dans une pièce totalement noire. Pour les travailleurs diurnes, il en va de même, surtout quand le jour se lève de plus en plus tôt. Si vous avez des volets, n’oubliez pas de les fermer pour ne pas vous réveiller au chant du coq. Si vous n’en possédez pas, procurez-vous des rideaux occultants qui ne laissent pas passer la lumière.
 

L’importance d’une bonne literie.  Votre meilleur ami, c’est votre lit. Nous passons un tiers de notre vie à dormir, le choix de sa literie est donc fondamental pour une bonne qualité de sommeil. La durée de vie moyenne d’un matelas est de 10 ans. L’institut du sommeil et de la vigilance a constaté « une amélioration de la qualité du sommeil lors du changement de literie : les sujets bougent moins au cours de la nuit, leur sommeil est plus reposant et plus récupérateur ». Un lit accueillant est un lit bien aéré.  La nuit, nous transpirons environ 40 cl d’eau par personne. Alors, chaque matin, n’oubliez pas de ventiler votre chambre en maintenant les draps, les couettes et autres couvertures ouverts pendant un bon moment pour aérer votre matelas. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives