Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le secret du bonheur des gens très intelligents

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Mars 2016, 18:38pm

Catégories : #SCIENCE, #SANTE-BIEN-ETRE

Le secret du bonheur des gens très intelligents

Les résultats étonnants d'une étude menée par deux psychologues évolutionnistes.

Les êtres humains étaient-ils plus heureux lorsqu'ils vivaient dans des zones à faible densité de population? En examinant les données de 15.000 personnes âgées de 18 à 28 ans, Satoshi Kanazawa de la London School of Economics et Norman Li de la Singapore Management University ont réalisé deux choses: premièrement, plus la population est concentrée et moins nous sommes heureux, et deuxièmement, plus nous avons d'interactions avec les gens que nous aimons et plus nous nous sentons heureux, indique Terrafemina. Logique, me direz-vous? 

Mais ces conclusions ne se vérifient pas chez les gens très intelligents. C'est même plutôt l'inverse. "L'effet de la densité de population sur la satisfaction personnelle était plus de deux fois plus grand chez les individus à QI faible que chez les individus à QI élevé... Et les individus plus intelligents étaient moins satisfaits de leur vie lorsqu'ils voyaient leurs amis plus fréquemment", écrivent les chercheurs. En résumé, les gens très intelligents se sentent mieux quand ils ne voient pas trop leurs amis.

Pour le Washington Post, c'est pour mieux se concentrer "sur des objectifs professionnels ou artistiques importants". Les psychologues s'appuient eux sur la théorie dite du "bonheur dans la savane" qui compare la vie moderne à celle de nos ancêtres. "La satisfaction personnelle des individus n'est pas seulement affectée par les conséquences actuelles d'une situation donnée, mais aussi par les conséquences ancestrales d'une situation", affirment Kanazawa et Li.

À l'époque des chasseurs-cueilleurs, avoir des amis était une nécessité, une question de survie, tandis qu'aujourd'hui, les personnes qui ont un QI élevé préfèrent se débarrasser de ces interactions "inutiles" au profit d'objectifs plus ambitieux. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives