Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La tournée ratée de Marine Le Pen au Québec

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Mars 2016, 11:05am

Catégories : #POLITIQUE, #PEOPLE

Marine Le Pen n'est pas prête de remettre les pieds au Québec. La candidate à la présidentielle française de 2017 ne s'attendait pas à la tournure qu'a pris sa tournée outre-Atlantique. Entre rendez-vous manqués et échanges tendus sur les plateaux TV, retour sur un mauvais coup de pub dont Marine Le Pen se serait certainement bien passée.

 

La tournée ratée de Marine Le Pen au Québec

En visite dans la région québécoise pour redorer son image auprès les médias étrangers, la présidente du Front National a reçu un accueil pour le moins "glacial" de l'opinion publique local. Critiquée pour ses visions sur l'immigration et le terrorisme, Marine Le Pen a subi un boycott généralisé de l'ensemble de la classe politique canadienne, qui a même été jusqu'à annuler toutes les visites d'entreprises prévues par la présidente du FN. Un coup raté donc, pour la candidate à la présidentielle, qui a bien du mal à vendre son image auprès des médias internationaux.

La donneuse de leçon dont le Canada n'a pas besoin

Plateaux TV, visites d'entreprises et rencontres avec des politiciens, les six jours de Marine en qualité de "membre de la délégation du commerce international du Parlement européen" devaient être bien chargés. C'était en tout cas ce qui était prévu. Car il faut dire que Marine Le Pen n'a pas tenu des propos très flatteurs sur les politiciens canadiens, qu'elle accusait de vivre "dans un monde de bisounours" en matière d'immigration. Des déclarations qui ne sont pas passées inaperçues et qui ont valu à la présidente du FN, une étiquette de "donneuse des leçons ". Au final, Marine Le Pen n'aura rencontré aucun politicien. Dès son arrivée, le Premier ministre avait d'ailleurs annoncé qu'il n'avait certainement pas l intention débattre avec elle.

Chambres d'hôtel, manifestants et Césars canadiens : les ingrédients d'un cocktail canadien au goût amer

A ces nombreuses déconvenues politico-médiatiques se sont encore ajoutés d'autres pépins.

Dès son arrivée, Marine Le Pen était déjà prise à partie par un comité de manifestants hostiles à l'extrême droite. Entre 30 et 50 manifestants se sont même déplacés devant l'hôtel pour huer Marine Le Pen, qui ne s'est finalement pas présentée, contraignant la direction à annuler la réservation de la présidente du FN.

Preuve du malaise et du mystère qui entoure la venue de Marine Le Pen le documentariste Patricio Henriquez a même été jusqu'à profiter de son discours de remerciement à la cérémonie des Césars locale (Le Gala du cinéma québécois) pour dénoncer la venue de cette dernière. Un moment embarrassant pour la candidate à la présidentielle que Le Petit Journal ne s'est pas privé de relayer

 Source

Commenter cet article

Archives