Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Décès de Jean-Pierre Coffe: Ses 5 conseils à retenir pour manger mieux

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Mars 2016, 04:32am

Catégories : #MORT, #PEOPLE, #5-TRUCS-A-SAVOIR

Décès de Jean-Pierre Coffe: Ses 5 conseils à retenir pour manger mieux

Ennemi juré du poulet en batterie et du cochon nourri aux antibiotiques, Jean-Pierre Coffe, décédé à l’âge de 78 ans, n’a cessé de délivrer quelques conseils simples pour mieux s’alimenter…

« C’est de la merde ! ». Jusqu’à sa disparition ce mardi à l’âge de 78 ans, Jean-Pierre Coffe n’a cessé de se battre contre la malbouffe et de pousser ses désormais célèbres coups de gueule envers l’industrie agroalimentaire. Un personnage haut en couleur (jusqu’aux lunettes), qui a marqué des générations de téléspectateurs et d’amoureux de la bonne chère. Mais s’il a pointé du doigt les dangers de l’élevage intensif et de la désaisonnalisation, il a également prodigué de nombreux conseils pour essayer de manger mieux, sans pour autant que cela coûte un bras. Voici cinq recommandations à retenir de Jean-Pierre Coffe, pour « consommer malin ».

>> A lire aussi: «C'est de la merde»... Les coups de gueule du chroniqueur

Conseil n° 1 : Manger local

S’il a certes travaillé aux côtés de l’enseigne Leader Price pour proposer de « bons produits à des prix justes », Jean-Pierre Coffe s’est échiné à défendre les commerces de proximités et les petits marchés. Et pour cela, l’homme à lunettes ne manquait pas d’arguments : encourager et protéger nos petits commerçants et nos producteurs français, éviter les surcoûts dus notamment au transport des marchandises, mais aussi contrôler la provenance et la qualité des produits (adieux le saumon norvégien traité par des insecticides interdits en France).

Conseil n° 2 : Privilégier les fruits et légumes de saison

Autre mantra de Monsieur Coffe : manger des fruits et des légumes de saison ! « Les saisons sont indispensables à respecter si on veut faire des économies et manger plus sainement », expliquait-il sur son site Internet. « La désaisonnalisation est coûteuse puisqu’elle implique des frais de transport élevés qu’il faut bien répercuter dans le prix de vente, même si on nous explique que dans les pays lointains la main-d’œuvre est meilleur marché ». Et puis une fois encore, ça fait vivre nos petits producteurs.

Conseil n° 3 : Pour manger mieux, manger moins

« On consomme trop et on jette trop », s’indignait Jean-Pierre Coffe. Un comportement irrespectueux et irresponsable, mais aussi un gouffre financier. « En temps de crise, on utilise tous les restes », avisait-il. Ses astuces ? Consommer le vert des poireaux ou les fanes de carottes pour cuisiner des soupes, ou encore réutiliser l’eau des pâtes comme base de potage. « La première économie serait sans doute de moins manger. Car aujourd’hui, de toute façon, on mange trop », confiait-il à 20 Minutes.

>> A lire aussi: Pour Jean-Pierre Coffe, la «vraie gourmandise» n’avait «pas de prix»

Conseil n° 4 : Vive la conserve !

La meilleure amie de Jean-Pierre Coffe ? La boîte de conserve. Une technique de conservation écolo (celles en acier et en alu sont 100 % recyclables), économe, qui permet de préserver les vitamines des aliments. Mais aussi une excellente manière de ne pas gâcher (marre de manger du pot-au-feu pour la 5e fois consécutive ? Faites une conserve !), et de manger des fraises ou du chou hors saison. C.Q.F.D.

Conseil n°5 : Plaisir et simplicité

Dernier conseil, mais non le moindre de Jean-Pierre Coffe : cuisiner simplement, et avec plaisir. Exit les produits transformés industriels, remettez-vous derrière les fourneaux et concoctez de bons petits plats maison. Plus économique, mais surtout bien meilleur pour la santé. Et pas besoin d’en faire des tonnes. Votre frigo abrite des poireaux et du jambon ? Faites donc des poireaux au jambon ! S-I-M-P-L-I-C-I-T-E. 

 Source

Commenter cet article

Archives