Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Ces critères cachés qui envoient vos emailings en spam

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Mars 2016, 18:30pm

Catégories : #INTERNET, #ASTUCES, #TECHNOLOGIE

Ces critères cachés qui envoient vos emailings en spam

Return Path a passé au crible des indicateurs peu connus mais pris en compte par les gestionnaires de boîtes mails pour filtrer les campagnes promotionnelles. Résultats.

 

 

La taille de la liste d'abonnés, le taux d'ouvertureet le taux de clic sont les indicateurs le plus souvent étudiés par les annonceurs pour déterminer les performances d'une campagne. Pourtant, d'autres facteurs "cachés" existent et sont utilisés par les opérateurs de messagerie pour déterminer si une campagne particulière doit être traitée comme du courrier indésirable. Parmi eux, les taux de lecturetaux de réponsetaux de transfert outaux de signalement comme non-spam qui sont des preuves d'engagement positif. A contrario, letaux de placement en courrier indésirabletaux de suppression avant lecture ou même taux de plainte vont dégrader la performance de la campagne. 

 

"On ne prend plus simplement en compte la réputation de l'utilisateur  au moment de filtrer ou non un email commercial. On s'intéresse de plus en plus aux problématiques d'engagement pour déterminer si l'abonné 'souhaite' ou non recevoir l'email", résume Didier Colombani, patron de Return Path pour l'Europe, auteur de l'étude mondiale dévoilée en exclusivité sur le JDN. 

Premier constat, les secteurs les plus performants sont "banque", "assurances" et "télécommunications" avec des taux de lecture, réponse et transfert parmi les plus élevés. Une réussite qui s'explique notamment par le fait que les emailings envoyés intègrent beaucoup d'informations transactionnelles (suivi de compte, relevé de facture ou autre) que l'abonné a tout intérêt à lire. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le secteur "service public" atteint le taux de lecture exceptionnel de 47%. 

"Un autre facteur qui explique cette réussite est l'avancement des projets de transformation digitale de ces acteurs qui ont placé le numérique au cœur de leur développement", note Didier Colombani. La dématérialisation accrue de la relation client fait de l'emailing un canal de communication privilégié pour ces acteurs. 

Le secteur de la rencontre et des médias sociaux hérite, lui, du bonnet d'âne dans la plupart des catégories. "Certains de nos clients issus du secteur sont confrontés à une véritable problématique de sur-sollicitation, entre les emails envoyés à la moindre action sur le site et la difficulté à ne pas faire de doublon entre email sur Web fixe et push in-app", confirme Didier Colombani. 

Les "indicateurs cachés" de la délivrabilité secteur par secteur en 2015

Secteur
Taux de lecture Taux de suppression avant lecture Taux de plaintes Taux de placement en dossier Courriers indésirables
Affaires/Marketing 9% 8% 0,24% 22%
Alimentation/Médicaments 14% 10% 0,35% 11%
Animaux domestiques 16% 13% 0,09% 4%
Articles ménagers/Bricolage 17% 11% 0,15% 5%
Articles pour enfants 16% 11% 0,20% 5%
Assurances 24% 6% 0,13% 26%
Distribution/Fabrication 32% 5% 0,64% 11%
Emploi 12% 7% 0,16% 16%
Enseignement/Administrations publiques/ Entreprises à but non lucratif 11% 8% 0,29% 16%
Equipements sportifs 18% 12% 0,28% 8%
Fleurs/Cadeaux 17% 13% 0,24% 9%
Grande distribution 16% 10% 0,05% 7%
Habillement/Accessoires 16% 10% 0,18% 6%
Immobilier 15% 7% 0,15% 10%
Informatique/Electronique 18% 10% 0,19% 9%
Jouets/Hobbies/Loisirs créatifs 14% 9% 0,31% 6%
Matériel de bureau 18% 14% 0,20% 6%
Médias/Divertissement 12% 8% 0,25% 13%
Offres promotionnelles et primes 12% 9% 0,11% 10%
Pièces détachées/accessoires automobiles 15% 9% 0,23% 29%
Rencontres/Médias sociaux 9% 5% 0,05% 20%
Santé/Beauté 14% 10% 0,28% 9%
Services 20% 8% 0,23% 9%
Services bancaires/financiers / Cartes de crédit 24% 7% 0,21% 8%
Services publics 47% 6% 0,00% 2%
Technologies/Logiciels/Internet 11% 6% 0,14% 22%
Télécommunications 26% 6% 0,98% 24%
Voyages 15% 10% 0,10% 6%
TOTAL 14% 9% 0,02% 12%

Méthodologie

Pour réaliser cette étude, Return Path s'est fondé sur des données d'usagers collectées à l'échelle mondiale par sa plateforme de données Data Cloud. Les indicateurs présentés ici ont été calculés sur la base de l'activité de plus de 2,5 millions de panélistes et plus de 3,5 milliards d'emails à caractère commercial qu'ils ont reçus entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2015.

Commenter cet article

Archives