Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


7 raisons de manger bien qui n’ont rien à voir avec la perte de poids

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Mars 2016, 19:33pm

Catégories : #ASTUCES, #ALIMENT, #NUTRITION, #SANTE-BIEN-ETRE, #SCIENCE

7 raisons de manger bien qui n’ont rien à voir avec la perte de poids

Au cœur de l’hiver, il est difficile de ne pas se concentrer sur le poids que vous avez pris en hibernant et en passant des heures devant Netflix. J’ai même remarqué que mes collègues buvaient des smoothies protéinés au lieu d’aller au distributeur de sucreries. Mieux manger pour conserver un poids sain ou perdre quelques kilos superflus est certes admirable, mais il y a d’autres raisons de faire des changements alimentaires sains qui n’ont rien à voir avec perdre du poids/la perte de poids…

1. Protection durant la saison de la grippe

Il est évident qu’un régime alimentaire sain puisse se traduire en un tour de taille plus mince, mais il peut également vous protéger contre les rhumes et grippes de saison qui ont envahi votre bureau/école. Une étude de l’American Journal of Clinical Nutrition note que si vous consommez plus de fruits et légumes frais, vous aurez moins tendance à tomber malade.

En réalité, une étude a montré que la clé d’une immunité en fer forgé était de consommer vos 5 fruits et légumes par jour – peu importe le reste de votre alimentation (même si vous avez la dent sucrée). En ce qui concerne les aliments qui renforcent l’immunité, l’ail est le grand vainqueur, réduisant la maladie d’environ 64 %.

 

2. Apaise les symptômes du côlon irritable

Si vous questionnez les affirmations de Jamie Lee Curtis sur les merveilles du yaourt, faites confiance aux découvertes du journal BMC Gastroenterology qui a lié des niveaux faibles de bonnes bactéries intestinales au risque de développer le syndrome du côlon irritable.

La recherche montre que manger des aliments riches en probiotiques (comme le yaourt ou le kimchi, le kombucha et le kéfir) peut soulager les symptômes douloureux du côlon irritable. En réalité, plus vous avez de bonnes bactéries dans les intestins, moins vous souffrez de constipation, de diarrhée, de crampes, de gaz et de ballonnement. 

 

3. Calme l’anxiété

Si vous vous couchez, mais souffrez d’un sommeil interrompu par un cerveau stressé, vous pourriez trouver la solution dans une meilleure alimentation. Des recherches d’un groupe de neuropsychologues et de psychiatres de l’Université de Maastricht aux Pays-Bas lient une carence en tryptophane à des crises de panique et de l’anxiété.

L’étude a privé un groupe de participants de l’acide aminé tryptophane et découvert une augmentation significative de l’anxiété et des crises de panique dans le groupe. Une fois le tryptophane rajouté dans l’alimentation (présent dans le chocolat noir, les œufs, la dinde, l’avoine et le poisson), la satisfaction, le calme et l’équilibre étaient restaurés.

 

4. Peau sans boutons

L’acné est commune chez les adolescents lorsque les hormones s’émoustillent. Mais si vous souffrez toujours d’acné en tant qu’adulte, votre alimentation pourrait être coupable. Des recherches de l’American Academy of Dermatology pointent du doigt les aliments riches en produits laitiers, en graines transformées et en sucres raffinés.

Les mêmes aliments sont également déclencheurs de rosacée et d’autres affections cutanées chroniques. Mais dans la plupart des cas, une alimentation sans ces aliments menait à une peau moins boutonneuse.

 

5. L’alimentation saine pour plus de volonté

Si vous raillez en entendant cette affirmation, voyez simplement le très connu Marshmallow Test conduit par un groupe de chercheurs de l’Université de Stanford. L’étude a surveillé des enfants qui recevaient un marshmallow et ne pouvaient pas le manger pour tester leur volonté.

Les résultats ont découvert que les enfants qui étaient capables de ne pas dévorer cette friandise finissaient par avoir des notes plus élevées (p.ex. test de SAT), une meilleure estime de soi, et un plus grand succès de carrière par rapport aux enfants qui succombaient à la gratification immédiate du marshmallow.

 

6. Mangez mieux pour économiser

J’ai moi aussi des doutes quant à cette affirmation. Cependant, une étude d’Harvard affirme avec conviction que consommer/qu’entretenir une alimentation saine ne coûte que 1,50 $ par jour de plus que consommer/conserver une alimentation malsaine.

En prenant en compte le prix du chou-fleur ou du chou frisé, vous pourriez assumer que les produits frais coûtent bien plus cher que les fast-foods. Mais gardez à l’esprit les économies futures et à long terme de l’attention portée aujourd’hui à votre santé.

7. Meilleure alimentation = meilleur ADN

Un mauvais ADN semble un peu rude, mais PlOSone.com a présenté une étude épigénétique de 2012 qui affirme qu’une meilleure alimentation pourrait transformer un mauvais ADN en un super-ADN au fil des générations.

Ça signifie que si vous avez des antécédents familiaux de diabète de type II, d’AVC, de maladie cardiaque ou de certains types de cancer, il est possible de faire obstacle à ces maladies héritées chez vos enfants (et leurs enfants) en consommant une alimentation saine. 

 Source

Commenter cet article

Archives