Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


7 conseils pour aider votre enfant à manger…

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Mars 2016, 16:25pm

Catégories : #ASTUCES, #FAMILLE, #ALIMENT, #NUTRITION, #SANTE-BIEN-ETRE, #ENFANT, #PARENT

7 conseils pour aider votre enfant à manger…

Chères mamans, n’obligez pas votre enfant à manger plus qu’il en a envie, mais n’hésitez pas non plus à lui rappeler qu’il a encore de quoi manger dans son assiette s’il est distrait. Ne l’aidez pas à manger à moins qu’il ne vous le demande. 

 

- Portez vous-même attention à vos signes de faim et de satiété. Les enfants apprennent mieux par l’exemple, et leurs meilleurs modèles sont leurs parents.

- Soyez attentif aux signes que votre enfant démontre et posez-lui des questions à ce sujet (sans être trop insistant). « Est-ce que tu sens que ça gargouille ou qu’il y a un creux dans ton ventre? », « Est-ce que tu sens que ton bedon est assez rempli? ».

- Avant de remplir l’assiette de votre enfant, demandez-lui s’il a une petite, moyenne ou grande faim et servez-lui une portion en conséquence. Dans le doute, servez-lui une plus petite portion, quitte à ce qu’il en redemande. S’il est plus âgé, invitez-le à se servir lui-même.

- Privilégiez les repas à table et en famille. Évitez toute source de distraction à table. Par exemple, on ferme la télé et on n’apporte pas de jouet à la table.

- S’il a tendance à manger vite, invitez votre enfant à ralentir. Rappelez-lui de bien goûter les aliments et de ressentir ce qui se passe dans son corps.

- N’obligez pas votre enfant à manger s’il n’a plus faim ou s’il veut arrêter. À l’inverse, si votre enfant redemande une deuxième assiette, répondez à sa demande en lui offrant une plus petite quantité qu’au début. 

- Autant pour les adultes que pour les enfants, il est tout à fait normal de dépasser sa satiété de temps à autre. Ainsi, évitez de réprimander votre enfant s’il semble avoir trop mangé. 

 

Source

 

Commenter cet article

Archives