Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


6 choses que les femmes doivent savoir sur les maladies cardiaques

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Mars 2016, 16:02pm

Catégories : #ASTUCES, #HOMME-FEMME, #SANTE-BIEN-ETRE

6 choses que les femmes doivent savoir sur les maladies cardiaques

Le nombre de patients qui souffrent de maladies du cœur augmente, et il y a de plus en plus de cas qui affectent spécifiquement les femmes.


Le problème principal est que la plupart des personnes ne sont pas attentives à leur santé cardiaque tant qu’elles ne développent pas de troubles qui les poussent à consulter un médecin. 

Dans certains pays comme les États-Unis, les pathologies cardiovasculaires sont celles qui affectent le plus la population féminine, dépassant même les cancers.

Puisque les femmes présentent des symptômes différents de ceux des hommes, de grands groupes de santé ont lancé un appel public pour que toutes s’informent des risques.

Dans cet article, nous allons partager avec vous 6 éléments que les femmes devraient toutes connaître sur ce type de maladies.

1. Les femmes développent une maladie cardiaque jusqu’à 10 ans plus tard que les hommes

Les-femmes-developpent-une-maladie-cardiaque-500x334

Quand les femmes ont des habitudes de vie relativement saines, qu’elles font des exercices régulièrement et qu’elles ne fument pas, elles sont protégées contre les maladies cardiaques jusqu’à plus ou moins 50 ans.

Cependant, aujourd’hui, beaucoup de femmes jeunes ont un fort risque de souffrir de maladies cardiaques, à cause de la mauvaise alimentation, de l’obésité et d’autres conditions qui compromettent la santé du cœur.

 

2. L’artériosclérose n’est pas la même chose chez les hommes et chez les femmes

Dans la population féminine, il est plus difficile de détecter l’artériosclérose à cause de la manière dont elle se développe.

Les femmes ont tendance à avoir un type de plaque plus diffuse, alors que les hommes souffrent de lésions locales qui affectent les mains et les pieds.

Chez les femmes, un diagnostic avec des tests d’efforts et une angiographie coronaire, peut donc être plus compliqué.

 

3. Les symptômes peuvent différer selon l’origine ethnique

Symptômes-differents-selon-origine-ethnique-500x334

Un programme américain, qui a rassemblé des données relatives à l’incidence des maladies coronaires chez les femmes, a révélé que les symptômes peuvent varier selon l’origine ethnique.

Les femmes afro-américaines ont tendance à plus souffrir de gênes stomacales en comparaison avec les femmes blanches, qui ressentent plus de douleurs au niveau de la zone de la poitrine.

D’autre part, il a été déterminé que les niveaux d’obstruction artérielle n’ont pas de différence selon les origines, mais les indices de mortalité sont quasiment deux fois plus élevés chez les personnes à la peau plus mate.

4. On ne connaît pas certains symptômes, qui peuvent être traîtres

Les femmes mettent plus de temps à consulter un médecin pour leur santé cardiaque en comparaison avec les hommes.

Cela est dû aux symptômes communs qu’elles présentent, qui font penser qu’il s’agit d’un trouble de santé sans grande importance.

De plus, rares sont les femmes qui ont des antécédents familiaux et qui font les tests nécessaires pour vérifier que tout fonctionne bien.

Pourtant, elles devraient toutes faire attention. La principale raison pour laquelle les pathologies cardiaques sont détectées tardivement chez les femmes, est que les symptômes sont moins évidents et ont tendance à être similaires à d’autres problèmes de santé.

En plus de la douleur classique dans la poitrine, certaines peuvent ressentir :

  • Des nausées
  • De la transpiration
  • Des tremblements des paupières
  • De la pâleur
  • De l’anxiété
  • De la fatigue
  • Des douleurs d’estomac
  • Des problèmes respiratoires

Tous ces signaux doivent être considérés comme de possibles symptômes d’une maladie cardiaque.

 

Si l’on souffre de deux de ces symptômes ou plus, il faut consulter un médecin le plus tôt possible. 

5. L’angine de poitrine est grave chez les femmes diabétiques

Angine-de-poitrine-grave-chez-les-femmes-diabetiques-500x346

Une recherche sur des femmes qui souffraient de maladie cardiaque pendant 13 ans, a permis d’identifier que les femmes diabétiques et qui présentent également une angine de poitrine, ont bien plus de risques de mourir en comparaison avec celles qui souffrent uniquement de diabète.

N’importe quelle douleur de poitrine doit être analysée avec soin, surtout si l’on souffre en parallèle de diabète. 

 

 

 

6. Toutes les femmes peuvent diminuer les risques

Toutes-peuvent-diminuer-les-risques-500x334

Les troubles qui affectent le système cardiovasculaire peuvent être prévenus grâce à l’adoption d’un style de vie sain.

Bien que les facteurs génétiques soient difficiles à éviter, les bonnes habitudes peuvent avoir un impact positif. 

On recommande alors :

  • D’augmenter la consommation d’aliments d’origine végétale.
  • De faire des exercices.
  • De contrôler son stress.
  • De ne pas fumer.
  • De boire un verre de vin par jour.

On estime que lorsqu’on prend ce type d’habitude, on contribue à réduire jusqu’à 90% le risque de crise cardiaque et jusqu’à 60% celui d’hémorragie cérébrale, d’ictus ou d’accident vasculaire cérébral. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives