Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 conseils pour faciliter le quotidien de son chien âgé

Publié par MaRichesse.Com sur 6 Mars 2016, 06:53am

Catégories : #5-TRUCS-A-SAVOIR, #ASTUCES, #ANIMAUX

5 conseils pour faciliter le quotidien de son chien âgé

A 8, 10, 12, 16 ans ou plus, votre chien est âgé ce qui a tendance à le fragiliser sur le plan physique. A ce titre, quelques précautions doivent être prises pour lui faciliter la vie au quotidien et lui assurer ainsi une plus grande longévité.

1. Assurer son confort

Les chiens vieillissants ou âgés ont les articulations plus raides et peuvent tout comme les humains, souffrir d’arthrose. Des traitements, naturels ou non, existent pour la soigner. Un ostéopathe spécialisé dans les troubles canins pourra également soulager votre chien en effectuant des manipulations des membres concernés.

C’est aussi peut-être le moment de changer son couchage en investissant dans un matelas à mémoire de forme qui soulagera les points de pression et réduira douleurs et raideurs articulaires.

D’autre part, si votre chien a un couchage en hauteur, même si ce n’est qu’à 10-15 cm du sol, cela lui demande un effort physique pour aller s’y coucher. Il est donc préférable d’opter pour un couchage à même le sol tout en étant isolé du froid.

2. Prendre soin de sa santé

Même si votre chien vieillissant est en bonne santé, ne faites pas l’économie du vétérinaire. Une visite de contrôle annuelle est indispensable.

Ne négligez pas ses vaccins et continuez de le vermifuger aussi souvent qu’avant, c’est-à-dire 2 fois par an, en variant un maximum les marques des différents vermifuges pour avoir le spectre le plus large possible et traiter toutes sortes de vers.

On a tendance à « lever le pied » sur les soins des vieux chiens alors que c’est justement à cette période qu’il faut redoubler de vigilance : un organisme affaibli aura plus de mal à se remettre d’une quelconque pathologie, aussi bégnine soit-elle.

3. Changer son alimentation

Il est important que votre animal ait une alimentation équilibrée d’autant que la prise en âge est un facteur favorisant de l’obésité, elle-même facteur favorisant de l’arthrite.

Pour détecter un éventuel surpoids, placez vos mains sur les côtes de votre animal : si vous sentez les deux dernières, c’est que votre chien a le juste poids. Si en revanche, vous ne sentez aucune côte c’est qu’il est trop gros. Un rééquilibrage alimentaire s’imposera donc ainsi qu’une activité physique modérée. Ce n’est pas parce que votre chien est vieux qu’il ne doit plus mettre le nez dehors ni courir, à condition de le ménager et d’être attentif au moindre signe de fatigue.

Le changement d’alimentation sera nécessaire si votre chien présente des problèmes de santé tel qu’une insuffisance rénale, une maladie hépatique, des allergies, etc. Un régime alimentaire adapté pourra réduire ou retarder l’apparition des symptômes et prolonger l’espérance de vie de votre compagnon.

4. Rester à l’écoute et «assouplir» son éducation

Il n’est pas ici question de laisser tous les droits à son compagnon sous prétexte qu’il est vieux mais d’être davantage à son écoute pour détecter d’éventuels problèmes de compréhension de sa part vis-à-vis de vous. Il avait du rappel, il n’en a plus ? Peut-être devient-il sourd…  Il devient agressif ou dépressif ? Peut-être souffre-t-il de troubles hormonaux. Il est incontinent ? Il a peut-être un problème au rein…

Tout changement de comportement doit vous alerter. Vous devrez en outre vous adapter à ces changements en faisant preuve de patience, de tolérance et de compréhension.

5. Le dorloter et respecter sa vie de (vieux) chien

Un vieux chien sera moins actif et se manifestera moins au quotidien à la maison. Si auparavant, c’était lui qui venait vous solliciter chaque jour, aujourd’hui c’est à vous d’aller davantage vers lui, et de le stimuler, que ce soit par une séance de caresses, de massage (les chiens seniors en raffolent), ou de jeux adaptés à son âge avancé.

C’est peut-être aussi le moment d’adopter un autre compagnon qui lui redonnera « un coup de jeune », à condition que ce ne soit pas uniquement pour cette raison. Dans tous les cas, respectez sa condition de vieux chien et profitez à fond de tous les instants partagés avec lui…

Audrey Dulieux
Eleveur de cockers anglais et éducateur canin

 

Commenter cet article

Archives