Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


4 astuces pour faire mentir les statistiques et ceux qui ne croient pas en vos chances de succès

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Mars 2016, 18:16pm

Catégories : #ASTUCES, #DEVELOPPEMENT, #TRAVAIL, #RELATIONS

4 astuces pour faire mentir les statistiques et ceux qui ne croient pas en vos chances de succès

Vous avez certainement remarqué comme moi qu’il y a aujourd’hui une foule de données, d’études et de statistiques dans tous les domaines de la vie. De la famille en passant par la santé, l’entreprise… Les gens sont capables de vous dire à des chiffres prés ce que vous deviendrez, le type de personnalité que vous avez ou que vous aurez, la couleur des yeux de vos enfants et leurs niveaux d’intelligence. On peut même vous dire le type de partenaire que vous aurez…

Le drame dans tout ceci c’est que beaucoup de gens commencent par calquer leurs vies et carrières sur les statistiques. Je me rappelle lorsque j’étais au collègue ; j’avais une amie qui avant de sortir de la maison doit absolument écouter une émission sur les prévisions astrologiques. Si jamais elle rate l’émission sa journée est complètement fichue. En gros elle ne décidait pas de sa journée mais ce sont les astres qui décidaient pour elle. J’espère vivement qu’elle ne fait plus la même chose. Mais je suis convaincu que plein de gens vivent leurs vies et carrières en fonction des conclusions statistiques qu’ils ont lues sur eux. La plupart des gens à succès que l’histoire a connues ont fait l’histoire parce qu’ils ont su faire démentir les statistiques. J’ai identifié quatre (4) des stratégies qu’ils utilisent et que j’utilise  moi-même. Je les partage avec vous ici.

  1. N’écoutez pas les experts

Tout le monde a une idée sur tout. Je vois plein de gens qui sourissent quand ils voient les résultats que Facebook donnent sur eux en disant la personne avec qui ils vont se marier, qui est leurs meilleurs amis… suite à une des mises à jour de Facebook. Nous avons savons tous qu’en règle générale les experts se sont trompent. La plupart de ceux qui se disent experts rédigent leurs rapports dans leurs bureaux situés aux derniers étages de gros immeubles, ou dans les meilleurs des cas quand ils descendent de leurs immeubles, ils font les rapports dans leurs chambres d’hôtels. Chaque fois les sondages se trompent, les rapports des institutions financières passent généralement à côté de la plaque. Je pense pour ma part que les statistiques sont et doivent rester des indications et non des baromètres ou des conclusions sur lesquelles nous devons bâtir notre vie et notre entreprise. Si on devait respecter et écouter les statistiques, tout ce qui suit aurait été vrai :

  • On ne devrait pas voler en avion, puisque dans le temps des frères Wrigths on prétendait que tout ce qui pèse plus lourd que l’air ne pouvait pas voler
  • Les noirs ne peuvent réussir rien de bon et ne sont pas bons que pour activités de réjouissance (musique, sport, dance…)
  • Le monde irait mieux si les femmes restaient au foyer.

Les statistiques sont le résumé de ce qui s’est passé et dont les statisticiens ont pu avoir connaissance. Ils ont les statistiques sur ce qui s’est passé mais ils n’ont peu des informations déduites de ce qui va se passer. Alors pour rentrer dans les statistiques, oubliez les statistiques et agissez pour avoir du résultat.

  1. N’écoutez pas ceux qui ont essayé et on échoué

Les plus grands donneurs de leçons sont ceux qui ont essayé plusieurs fois, mais qui se sont arrêtés parce que c’était trop compliqué et difficile. Si vous voulez créer une entreprise, ceux qui n’ont pas réussi ou qui peinent à décoller peuvent bien vous donner les meilleurs leçons d’entreprises. Si vous voulez vous marier, les divorcés ou ceux qui ont des défis dans leurs foyers qui nt vous donner les meilleurs leçons. Il va de si qu’ils ont certainement de bonnes choses à vous apprendre. Mais en règle générale puisque leurs expériences n’a pas marché, ils tirent souvent de mauvaises leçons qu’ils vont vous transmettre. Quelles leçons de richesses et d’intelligence financière les parents qui ne sont pas devenus riches vont donner leçons à leurs enfants ? Quid de ceux qui ont divorcé et qui ont décidé de ne pas se remarier afin de ne pas revivre les mêmes expériences ? Comment sauront-ils les guider?  Les gens aigris qui n’ont pu réaliser ce que vous voulez réaliser vous donneront des conseils comme ce qui suit :

  • Si vous voulez réussir en entreprise, vous devez savoir parler le langage des gens (mettre les pierres sur vos dossiers pour qu’ils ne s’envolent pas i.e de l’argent) ;
  • Sachez faire confiance aux femmes et ne leur révélez pas tous vos projets parce qu’elles ne savent pas garder un secret
  • La vertu ne paie pas
  • La compétence n’est pas reconnue, mais c’est celui qui connait des gens qui s’en sort…
  • On ne peut faire confiance aux gens
  • Pour vivre heureux il faut vivre caché

Ce sont les langages que vous tiendra celui qui n’a pas réussi à atteindre un objectif. Il va essentiellement rejeter la responsabilité de son échec sur les autres, l’environnement et le système. Comment pourrez-vous réussir en démarrer votre aventure avec des idées comme celles-là ? Naturellement votre résultat va confirmer les statistiques qui disent entre autres que 80% des nouvelles entreprises ferment au bout de 18 mois Ou encore 60 à 70% des jeunes couples mariés divorcent au bout de 1 an de mariage. Ce qui est drôle c’est que vous allez vous rappeler ce qu’on vous avait dit à propos de ces statistiques. Inconsciemment vous allez jouer contre vous-même et faisant exactement ce qui va vous amener à avoir les mêmes résultats prédits.

Chaque fois que votre femme ou mari a un retard à la maison, vous vous direz que c’est ce qu’on vous avait dit au sujet des femmes ou des hommes qui se produit.  Quand vous aurez vos premières difficultés d’entrepreneurs ou vos clients vont décommander ou les impôts vont réclamer les taxes… vous allez vous rappeler que vos amis vous avez prévenu. Ainsi vous donnerez raisons aux statistiques. Vous allez sentir moins responsables et vous direz que « de toutes les façons vous ne serez pas le premier à échouer » puisque statistiquement c’était prévisible.

Si vous voulez réussir, apprenez de ceux qui ont échoué et proprement échoué, mais qui ont finalement gagné ou qui sont en train de gagner. Ceux-là vous donnerez de meilleures leçons.

  1. Lisez les biographies de ceux qui ont violé les règles et les statistiques pour connaitre des succès retentissants.

Les statistiques et les données d’aujourd’hui n’incitent pas vraiment à essayer de grandes choses. Qui plus est il y a des études qui sont commandées et téléguidées. Si vous voulez réussir, allez à l’école de ceux qui ont décidé que leurs vies ne respecteront pas les statistiques, lisez leurs histoires et leurs biographies et vous verrez votre vie autrement

  • On a dit de Lionel Messi qu’il est trop petit pour jouer, il a suivi un traitement hormonal pour gagner des centimètres de plus aujourd’hui il est le meilleur joueur au monde
  • On a dit à Les Brown qu’il est nul, il est aujourd’hui un des meilleurs formateurs au monde
  • Jack Ma a essuyé plein de refus dont l’accès à Harvard (son dossier a été rejeté 25 fois) : aujourd’hui son site internet de vente en ligne ALIBABA est le premier en chine et challenge sérieusement Amazon….

Finalement si on devait respecter et écouter les statistiques on n’ira nulle part et on ne prendrait pas de risques. Vous devez décider et refuser que votre vie ne respectera pas les statistiques. Que votre mariage va tenir, que votre entreprise sera une des meilleures, que vos enfants deviendront de grandes personnes en dépit de ce que les enseignants disent sur eux… En plus vous devez garder constamment à l’esprit que c’est vous qui faites vos propres prévisions à travers ce que acceptez admettre et appliquer. N’oubliez jamais pourquoi vous vouliez créer votre entreprise, aviez décidé de vous marier et d’avoir une bonne santé pour jouir de la vie…

  1. Optimiser constamment votre capacité d’adaptation. Refusez de vivre une petite vie

Si vous écoutez et vous appropriez les statistiques d’aujourd’hui vous allez vivre une petite vie, et vous allez travailler à protéger le peu que vous avez pu réussir à accomplir. Vous allez commencer par faire de la politique là où vous êtes pour avoir des connexions et alliés qui pourront vous protéger. Rien de mal à cela mais si vous ne voyez que cela vous allez confirmer les statistiques qui ont dit que vous ne pouvez obtenir telle ou telle chose, que vous ne pourrez pas réussir à créer votre entreprise ou avoir la vie que vous désirez parce que les astres l’ont prédit ou que ce n’est pas dans le plan de votre signe astrologique. Je suis parfaitement d’accord avec Robert Kiyozaki  qui dit que : « Dans un monde en pleine fluctuation, les seuls qui courent un risque sont ceux qui ne prennent aucun risque”. Il est plutôt question pour chacun d’entre nous de travailler notre capacité d’adaptation plutôt que de protection parce que finalement on est en sécurité nulle part. Mais on peut s’en sortir partout où on sera pourvu qu’on sache se remettre en cause et s’adapter constamment.

Commenter cet article

Archives