Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 choses qui arrivent à votre corps quand vous ne faîtes plus l'amour

Publié par MaRichesse.Com sur 19 Mars 2016, 11:07am

Catégories : #ASTUCES, #COUPLE, #SANTE-BIEN-ETRE, #SCIENCE

10 choses qui arrivent à votre corps quand vous ne faîtes plus l'amour

Si vous traversez une période sexuelle déserte, il y a certaines choses à savoir sur l’adaptation de votre corps face à cela. Aucune inquiétude à avoir cependant, à condition de ne pas s’abstenir trop longtemps.

 

La privation de sexe dépend de deux choses : soit de vous, soit des autres… Plus précisément, il pourrait vous arriver, d’un coup, de vouloir vous abstenir pour retrouver une certaine aspiration spirituelle. Une mauvaise expérience, quel qu’elle soit, vous aurait ainsi poussé à abandonner toute pratique sexuelle, convaincu que le bonheur se trouve ailleurs.


Autre cas de figure, vous n’êtes pas vraiment attirant(e) et vous avez les pires difficultés à séduire et convaincre quelqu’un à copuler avec vous.


Quoi qu’il en soit, l’abstinence a des répercussions sur votre corps en interne, sur l’aspect physique mais aussi l’aspect psychologique.

EliteDaily

 
Voici les 10 phénomènes susceptibles d’arriver si vous ne faîtes pas l’amour pendant trop longtemps :


1 – Votre système immunitaire est plus vulnérable


L’activité sexuelle renforce votre système immunitaire. Alors logiquement, le contraire semble inévitable si vous êtes privés de sexe. Des chercheurs de l’Université Wilkes-Barre en Pennsylvanie (Etats-Unis) ont trouvé que les personnes faisant l’amour une à deux fois par semaine voyaient sa production de l’immunoglobuline A s’élever de 30%. Cette dernière représente la première ligne de défense corporelle contre les virus et les bactéries.

 

2 – Votre libido peut décliner


Ceci n’est entièrement vrai. Certains experts ont défini que l’activité sexuelle régulière était une façon de « faire du feu » de votre libido et qu’au contraire, une période d’abstinence diminuerait le désir sexuel. Cependant, d’autres chercheurs estiment que le niveau de votre libido dépend tout simplement de vos propres expériences sexuelles.


3 – Vous baissez les risques d’attraper une infection urinaire ou une MST (ça, c’est bien !)


Une fois n’est pas coutume, l’abstinence peut être une très très bonne chose pour votre corps. En effet, sans sexe, vous êtes quasiment totalement à l’abri d’une potentielle MST. Ce qui est plus surprenant est que la privation de sexe réduit également le risque d’infection urinaire.

EliteDaily 

4 – Votre santé cardiovasculaire peut en pâtir

 

Une bonne vie sexuelle est fortement liée à une bonne santé cardiovasculaire. Seulement, peu d’étude ont permis de définir si la privation de sexe avait un réel impact négatif sur votre cœur. Cependant, il serait préférable d’évacuer votre frustration sexuelle sur un tapis de course, par exemple, pour vous assurer que votre cœur fonctionne bien sainement.

 

5 – Vous pouvez être plus stressés


Sans surprise, le manque de sexe entraîne de la frustration et donc, un surplus de stress. Des études ont montré que les personnes qui n’avaient pas de relations sexuelles régulières avaient une pression sanguine beaucoup plus élevée que les personnes ayant eu une relation sexuelle récente.

 

6 – Votre vagin se resserre ? Non, pas vraiment…


Pour vous Mesdames, contrairement aux idées reçues, l’abstinence ne rend pas votre vagin plus serré. Ce que vous ressentez dans votre jardin secret ne dépend pas du nombre de partenaires sexuels, et l’abstinence ne réduit pas l’espace de votre vagin. Cependant, vos tissus vaginaux peuvent ne plus avoir cette habitude de se relaxer à chaque pénétration lorsque vous reprendrez une activité sexuelle. Il faudra juste un peu de temps pour que ça revienne à la normale.

EliteDaily

 

7 – Les hommes sont plus susceptibles au disfonctionnement érectile


Les études réalisées sur ce propos sont unanimes puisque l’activité sexuelle a un effet grandement positif sur les érections. Si, du jour au lendemain, vous stoppez votre activité sexuelle, ne serait-ce même que la masturbation, vous rencontrerez probablement des disfonctionnement érectile.


8 – Pour les femmes, ça peut prendre plus longtemps avant de « mouiller »


Ce n’est plus un secret : une activité sexuelle régulière permet à vos organes sexuels de fonctionner sans encombre. Des experts sexuels ont établi que le processus qui permet à votre vulve de « mouiller » bénéficie beaucoup de la régularité de votre activité sexuelle. Et si vous arrêtez pendant un moment, vous aurez probablement besoin d’un coup de pouce (sans mauvais jeux de mots) et d’un peu de temps pour vous faire mouiller.

 

9 – Contrairement aux idées reçues, ça ne vous rend pas plus intelligent


Une vieille rengaine dit que l’abstinence vous rend plus intelligent. C’est faux, c’est même le contraire ! Des scientifiques ont établi que l’activité sexuelle boostait le développement des neurones dans votre cerveau. Cette vieille idée reçue vient simplement du fait que durant l’abstinence, on s’ennuie plus donc on est plus amené à penser, à réfléchir, mais c’est tout…

EliteDaily

 

10 – Messieurs, prenez garde au cancer de la prostate


En répercussion au problème d’érection susmentionné, la rareté des éjaculations augmente le risque d’avoir un cancer de la prostate. Une étude scientifique a établi que les hommes ayant une activité sexuelle régulière avaient 20% de risques en moins d’attraper un cancer de la prostate. En effet, l’éjaculation sert à nettoyer les substances potentiellement nocives de votre corps. 

 Source

Commenter cet article

Archives