Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 astuces pour réduire votre impôt

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Mars 2016, 12:37pm

Catégories : #ASTUCES, #ARGENT, #ECONOMIE, #RICHESSE

10 astuces pour réduire votre impôt

La saison d’impôt a débuté depuis quelques semaines et plusieurs personnes n’ont pas encore préparé leurs déclarations fiscales 2015. Voici dix mesures à connaître qui pourraient réduire votre impôt. Certaines de ces mesures pourraient vous éviter des erreurs qui pourraient vous être coûteuses.

1. Pour les personnes âgées de plus de 70 ans, il y a deux crédits d’impôt au Québec. Le premier est le crédit d’impôt remboursable pour les activités des aînés que vous avez payées (ex.: ligue de quilles, club de bridge, danse sociale, etc.). Ce crédit pourrait vous apporter une réduction d’impôt de 40 $.

2. Le deuxième crédit remboursable est celui pour le maintien à domicile. Il s’applique pour certains services dans une résidence pour personnes âgées (service de repas, soins médicaux, hébergement, etc.). Il est également possible de le réclamer pour les aînées résidant en appartement ou dans leur résidence. Il couvre certaines dépenses, par exemple, les frais de déneigement, la tonte de la pelouse, l’entretien ménager, les repas achetés d’un organisme comme la popote mobile. Ce crédit est de 33 % du coût des dépenses payées.

 

3. Pour les aînées de 65 ans ou plus qui travaillent encore, un crédit d’impôt non remboursable existe au Québec si votre revenu d’emploi ou d’entreprise excède 5000 $. Vous pourriez économiser un montant allant jusqu’à 602 $ pour 2015.

4. Les familles qui ont des enfants en garderie publique pourraient avoir à payer une somme supplémentaire lors de la préparation de leur déclaration fiscale du Québec si le revenu familial net excède 50 000 $. Ne pas oublier que cette somme supplémentaire peut être déduite comme frais de garde dans votre déclaration fédérale. Cela réduira l’impact de la somme à payer.

5. À compter de l’année d’imposition 2016, le crédit d’impôt solidarité (crédit pour la TVQ, l’impôt foncier, pour les habitants de région éloignée) sera déterminé seulement selon votre situation civile au 31 décembre 2015. Ainsi, vous n’aurez plus à aviser Revenu Québec de tout changement survenu en cours d’année sauf dans les cas de décès d’un particulier ou si vous quittez le Québec définitivement. Vous devriez avoir reçu un relevé 31 si vous êtes locataire ou le numéro de matricule sur votre compte de taxes si vous possédez une résidence.

6. Les employés ou travailleurs autonomes devront calculer au Québec un crédit d’impôt de 10 % pour leur cotisation syndicale ou professionnelle payée en 2015. Auparavant, ce crédit était de 20 %.

7. Si vous vous êtes séparés ou divorcés, il est possible que vous puissiez réclamer une déduction pour certains honoraires juridiques payés à un juriste (ex: honoraires pour l’établissement de la pension alimentaire, contester la réduction de la pension, etc.).

8. Ne pas oublier de déduire la portion de la prime d’assurance collective pour les médicaments payés chez votre employeur comme frais médicaux. Pour les personnes qui ont payé une assurance hospitalisation lors d’un voyage à l’étranger, celle-ci est également admissible comme frais médicaux (ex.: prime payée par les personnes qui passent une partie de l’année en Floride).

9. Si vous avez acheté une première maison, le fédéral accorde un crédit d’impôt d’une valeur de 750 $ (5000 $ X 15 %);

10. Vous devez déclarer vos pertes en capital, et ce, même si vous n’avez pas de gain en capital dans l’année.

CONSEIL

Si vous confiez la préparation de vos impôts à une autre personne, renseignez-vous sur sa compétence et son intégrité. Rappelez-vous qu’il a votre nom, votre adresse, numéro d’assurance sociale et téléphone. Bonne saison d’impôt. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives