Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Mettez votre chat au régime, il deviendra plus affectueux

Publié par MaRichesse.Com sur 21 Février 2016, 15:09pm

Catégories : #ANIMAUX, #SCIENCE

Mettez votre chat au régime, il deviendra plus affectueux

«On dit que "les chiens ont des propriétaires, les chats ont du personnel". Un chat apprend très bien à nous manipuler: quand il a faim, c'est le chat le plus affectueux du monde. Et les gens feraient tout pour que leur chat reste heureux.» Signée du Dr. Richard E. Goldstein, du Animal Medical Center de New York, et citée par le New York Times, cette phrase illustre bien la problématique au cœur d'une étude que vient de publier le Journal of Veterinary Behavior.

Alors que des recherches font état d'un pourcentage substantiel de chats au-dessus du poids optimal, les scientifiques ont voulu vérifier si soumettre des chats à un régime modifiait leur comportement, notamment envers leur propriétaire. Ils ont «enrôlé» à cet effet 58 chats en surpoids, qu'ils ont soumis pendant dix semaines à un régime choisi parmi trois possibles, l'échantillon étant divisé en autant de groupes. Les comportements des félins ont ensuite été analysés, avant et après leur repas: venaient-ils davantage se frotter à leur propriétaire, ou le suivre partout? Miaulaient-ils plus? Ronronnaient-ils plus? Jouaient-ils plus? Dormaient-ils plus?

Au final, les chercheurs ont effectivement constaté un accroissement des comportements de demande (miaulements, ronronnements, fait de suivre leur propriétaire...) mais pas des comportements agressifs ou de la saleté des animaux. Le régime n'a pas affecté en profondeur le comportement des chats: «De manière générale, il n'y a pas eu de changement dans les types de comportements manifestés par les chats, seulement un changement dans leur fréquence.»

«Les chats sont devenus plus affectueux, ce que les propriétaires devraient voir comme un effet positif de la réduction de leurs rations, ajoute l'étude. Les propriétaires de chats ont tendance à anthropomorphiser leur animal et, en conséquence, ont peur de réduire leur ration de nourriture car ils pensent que l'animal va devenir vindicatif. Il devrait s'avérer plus facile de les convaincre de soumettre leur animal à un régime amaigrissant s'ils savent que celui-ci ne va pas les ignorer ou manifester des comportements indésirables.»

Interrogée par le New York Times, le Dr Bonnie Beaver, directrice générale de l'American College of Veterinary Behaviorists, a salué les résultats de l'étude: «Peut-être que les propriétaires de chats seront maintenants davantage disposés à faire ce qui est bon pour la santé de leurs animaux.»

slate

 
 
 
 

Commenter cet article

Archives