Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La Corée du Nord appelle à lancer de nouveaux satellites

Publié par MaRichesse.Com sur 15 Février 2016, 04:11am

Catégories : #POLITIQUE, #MONDE, #ESPACE

La Corée du Nord appelle à lancer de nouveaux satellites

Une semaine après le tir d'une fusée, que la communauté internationale estime être un test de missile balistique déguisé, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a appelé ses scientifiques à lancer de nouveaux satellites. A l'occasion d'un banquet destiné à remercier les personnels du programme spatial nord-coréen pour leur dernière performance, Kim Jong-Un a affirmé que cette opération était intervenue "dans une période complexe où les forces hostiles sont plus enragées que jamais pour étrangler" le Nord.

De la "sueur patriotique" comme "combustible"

Le leader nord-coréen a également précisé que la réussite de cette mission résidait dans la "confiance absolue" qu'attribuaient les équipes à son parti et les a encouragées à utiliser "ce grand succès comme un tremplin pour une plus grande réussite et faire plus d’efforts dans la recherche scientifique pour lancer à l’avenir plus de satellites utilitaires du pays du Juche".

Lors de son discours, Kim Jong-Un a affirmé que "la sueur patriotique" de ses équipes avait servi de "combustible" à la fusée. "Les forces antagoniques sautent plus fort actuellement avec leurs yeux éraillés afin de nous asphyxier. Dans ce contexte compliqué, nous avons décidé de lancer notre satellite d’observation avant l’ouverture du 7e Congrès du Parti du travail en portant le destin et la dignité de la nation, c’est parce qu’il y a une confiance en nos patriotes et guerriers rouges scientifiques", a-t-il ajouté.

 

 

Violation des résolutions de l'ONU

Le ministère de la défense sud-coréen a confirmé qu'une fusée à trois étages avait décollé le 7 février dernier et qu'un objet avait bien été déposé en orbite. Impossible cependant de confirmer son fonctionnement. Cette opération fait suite à un quatrième essai nucléaire, survenu en janvier et fermement condamné par les capitales étrangères.

Le lancement du satellite Kwangmyongsong-4 est une fois de plus considéré comme une violation de plusieurs résolutions de l'ONU par la communauté internationale. Les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon envisagent de durcir les sanctions à l'égard de la Corée du Nord. 

 metronews

 

Commenter cet article

Archives