Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 astuces pour un bon business plan

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Février 2016, 13:21pm

Catégories : #ASTUCES, #TRAVAIL, #ENTREPRISE, #5-TRUCS-A-SAVOIR, #RELATIONS

5 astuces pour un bon business plan
La rédaction d'un business plan est une étape importante dans le processus de création d'entreprise. Il est le document de référence du succès futur de votre boîte. Adressé à la fois en interne pour les fondateurs ou pour recruter, et en externe auprès de financeurs, il se doit d'être rassurant et convaincant. My Business Plan vous livre 5 conseils pour y parvenir.

Travaillez en équipe

Pour bien commencer, rédiger votre business plan avec votre équipe vous permettra de bénéficier d'appuis non négligeables. En participant au business plan, chaque membre de l'équipe pourra s'exprimer, se sentira écouté et la cohésion n'en sera que renforcée. Si le business plan n'est à la base pas partagé par tous, il devient plus difficile de persuader des investisseurs de financer le projet quand l'équipe de départ n'est pas elle-même convaincue par le business plan.
 

Menez votre enquête sur le terrain !

Avant toute démarche auprès d'investisseurs, et même avant toute rédaction,il faut étudier le marché sur lequel vous souhaitez vous implanter. Vous devez vous poser ces questions essentielles :

- Quelle est ma cible ? Quelles sont ses caractéristiques ?
- Y a-t-il des concurrents ? En quoi sommes-nous différents d'eux ? Quelles sont leurs forces et leurs faiblesses ?
- Mon business model peut-il plaire ? Que va-t-il apporter à ma cible ?
Les meilleures réponses seront celles de vos potentiels clients, et ce, au sein du bon périmètre (local, régional, national,...). Si vous souhaitez ouvrir un magasin de ski à Grenoble, reprendre les chiffres d'une étude globale sur le marché français n'est pas pertinent tant il y a des disparités entre les Vosges, le Jura et les Pyrénées. Pensez local et terrain et non macroéconomie !
L'étude de marché que vous aurez menée fera gage de sérieux et vous serez bien plus armée face aux financeurs. Ils seront réticents face à des chiffres provenant d'Internet, qui ne viennent pas précisément répondre aux questions de votre marché.
De plus, aller sur le terrain vous permettra de rencontrer des experts et d'élargir votre réseau, ce qui est primordial pour bien lancer son activité.
Plus vous aurez travaillé sur le terrain en menant vos propres enquêtes, meilleur sera votre business plan, et plus vous serez pertinente dans vos analyses afin de convaincre les investisseurs en répondant de façon cohérente à leurs questions.
 

 

 

 

Inspirez-vous de business plan déjà construits

Vient maintenant la rédaction. La peur de la copie blanche ? Ne vous en faites pas. Le business plan est un modèle formaté et les financeurs en attendent de même. On retrouvera toujours le même standard, remodelé selon l'activité de l'entreprise. On incitera davantage sur le business model pour un projet qui n'a jamais existé, et une argumentation bien mieux construite sur le lieu d'implantation pour un restaurant. Vouloir faire original dans son plan et sa rédaction n'est pas conseillé. Il y a des parties immanquables à ne pas omettre.
Une de ces parties est notamment l'exécutive summary, qui est la synthèse de deux pages maximum du business plan. En effet, avant de rentrer dans les détails, les lecteurs s'intéressent au global pour leur permettre d'avoir une première approche du projet.
Si le lecteur est toujours sensible au projet et souhaite en apprendre davantage, il lira ensuite le business plan. C'est pourquoi il est aussi important de se concentrer sur l'exécutive summary car il est la porte d'entrée du business plan.
 

 

 

 

Faites intervenir des regards extérieurs

À trop avoir le nez sur votre business plan, vous en oubliez le lecteur. Il ne faut pas oublier que le but final est de les convaincre. La première chose à faire est donc de rendre votre business plan compréhensible. C'est pourquoi nous recommandons de le faire lire avant par quelqu'un, si possible une personne qui ne connaît pas votre projet et ne s'y connait pas en finance. Elle pourra corriger vos fautes d'orthographe et autres coquilles, mais surtout vous dire si elle a compris. Un excellent conseil : si vos grands-parents ou votre filleul de 15 ans comprend votre business plan alors c'est qu'il est clair et présentable !

Testez votre business plan en amont

Enfin, pour tester votre projet aux yeux du grand public, participer à un concours de business plan peut s'avérer fort utile. Vous bénéficierez d'un regard extérieur, de feedbacks mais aussi du réseau du concours. Pouvoir présenter son projet est une chance. Nous vous recommandons donc de participer à quelques concours afin d'affiner votre business plan. Vous pourrez alors l'adapter pour votre demande de prêt ou pour votre levée de fonds. De plus, il se pourrait que vous fassiez la rencontre de quelques investisseurs lors de ces concours...
Le crowdfunding, ou autrement dit financement participatif, est aussi un bon moyen de se tester. Cela consiste en un moyen de financement qui utilise une plate-forme sur Internet pour mettre en relation entrepreneurs et investisseurs. Cela permet de tester votre projet sur le marché et de communiquer en amont auprès des financeurs qui seraient prêts à vous aider financièrement, malgré le fait que votre produit ne soit pas encore finalisé.
 

Rédiger un business plan, un processus en 9 étapes

Rédiger un business plan demande ainsi 9 étapes différentes :- Se préparer à le rédiger,
- rencontrer des personnes pour s'enrichir,
- faire des recherches,
- attendre des retours des personnes,
- écrire le business plan en équipe,
- le faire corriger,
- faire des changements,
- affiner puis le présenter.

Ayez bien en tête ces étapes, cela vous permettra de voir où vous en êtes dans le processus de rédaction du business plan ! En effet, le business plan souligne le professionnalisme et le sérieux de votre démarche. Il vous aidera à convaincre des personnes extérieures mais vous aidera aussi vous, entrepreneur, à bien travailler sur votre projet, et c'est bien là l'essentiel ! 

 terrafemina.com

 

Commenter cet article

Archives