Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


16 astuces pour payer son billet d’avion moins cher et économiser

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Février 2016, 05:41am

Catégories : #VOYAGE, #ASTUCES, #ARGENT, #ECONOMIE

16 astuces pour payer son billet d’avion moins cher et économiser

Le coût des billets d’avion est souvent une part importante d’un budget voyage. En tant que voyageuse qui part le plus souvent possible, je suis constamment à la recherche d’un billet d’avion moins cher qui me permettra de m’envoler et d’aller découvrir une nouvelle région du globe.

Avec mon simple 30$ que je mets dans un enveloppe par semaine (voir mon article sur Comment voyager souvent sans se ruiner), je peux habituellement m’acheter 3 vols par année vers différentes destinations. Mais pour réussir ce défi, je suis constamment à la recherche de bonnes affaires qui me permettent de payer mon billet d’avion au plus bas tarif possible.

Voici quelques astuces qui m’ont fait économiser plusieurs milliers de dollars au fil des années et qui m’ont permis de partir plus souvent ou plus longtemps.

**Si vous voulez voyager plus longtemps et que vous voulez connaître de multiples possibilités pour gagner de l’argent en voyage, je vous suggère le ebook d’un collègue (en spécial à 9 euros à l’achat lors de la première visite sur le site).

 

 
 

Quand et pour quand acheter son billet d’avion?

1. Acheter son billet en avance

Plusieurs crois que d’acheter son billet à la dernière minute est gage d’obtenir un meilleur prix. En fait, cette croyance est toute fausse. Celle des acheter trop longtemps en avance l’est également. Mais à quel moment est-ce donc l’idéal?

En fait cela dépend des destinations. Un article de la Presse, au printemps dernier, avait attiré mon attention. Cet article est basé sur une étude de Cheapair qui a fait une analyse pour des vols à partir des États-Unis. Cela semble similaire pour le Canada.

Selon cette étude, pour l’Europe, le meilleur moment de trouver un billet moins cher serait 151 jours avant le départ. Pour l’Asie ce serait 129 jours, les Caraïbes 101 jours, l’Amérique latine 80 jours et les vols intérieurs 54 jours. Cela donne une petite idée du moment où les chances de dénicher le meilleur tarif sont plus grandes. Les prix tendent à monter fortement dans les deux semaines précédent le départ.

domestic airfares

Exemple de courbe de prix de CheapAir

 

2. Être flexible sur les dates

Si vous êtes flexibles sur les dates, vous aurez plus de chances de trouver un tarif intéressant. En regardant le tableau sur Google flight, vous pouvez facilement voir la fluctuation des prix selon les dates de départ et d’arrivée.

dates billet d'avion moins cher

En ajustant les dates de quelques jours et le nombre de jours de voyage, j’ai pu trouver un billet pour moins de 800$ pour la Colombie, malgré le début des vacances scolaires estivales. Mieux encore, si vous êtes flexibles sur l’année, vous aurez la chance de sauver encore davantage en partant pendant les meilleures promotions.

 

 

3. Être flexible sur la destination

Ne pas avoir de destination précise en tête permet de sauver aussi beaucoup d’argent pour les vols. Lorsque j’ai mes dates de vacances, je regarde toujours la carte du monde sur Google Flight qui affiche les prix pour les différentes destinations. De cette manière, je regarde les destinations les plus avantageuses qui m’intéressent bien sûr. C’est comme cela que je me suis envolée pour l’Équateur l’an dernier où il y avait de bons prix pour mes dates.

google flight billet d'avion moins chergoogle flight billet d'avion moins chergoogle flight billet d'avion moins cher

 

4. Être flexible sur le nombre d’escales, le temps de vol et les heures des vols

Bien souvent, les prix les moins chers sont pour des vols avec escales et un temps de transport plus long. Si le temps ne vous fait pas peur et que vous avez le temps et l’énergie pour le faire, vous pouvez sauver plusieurs centaines de dollars pour une même destination.

dormir dans un aéroport

Rien n’empêche de se reposer un peu à l’aéroport

Un vol Montréal-Cancun qui est seulement à 5 hrs de Montréal, avec une escale aux USA, me coûte généralement autour de 400$. Je l’ai déjà même eu pour moins cher que cela. Le temps pour se rendre à destination est plus long, mais pour un aussi petit prix, ça vaut vraiment la peine de perdre quelques heures dans les aéroports. Un vol avec une heures de départ et d’arrivée non idéale est également à meilleur prix bien évidemment.

 

 

5. Voyager hors saison

On ne le dira jamais assez, voyager en basse saison permet d’économiser énormément. Autant une fois sur place pour l’hébergement, mais surtout pour le prix des billets d’avion. La période des fêtes, les semaines de relâche scolaire et les vacances estivales sont les pires moments pour voyager. Ça coûte cher et il y a des vacanciers partout. Essayez si vous pouvez d’éviter ces moments achalandés de l’année.

À partir de fin janvier les prix diminuent habituellement jusqu’à la 3ème semaine de février. Ensuite, il redescende en avril jusqu’en juin. L’autre meilleur moment pour prendre un vol, surtout pour l’Asie, est à l’automne avant les vacances des fêtes et après la fête du travail. En octobre-novembre, il est possible de trouver des prix très intéressants.

L’été, les destinations soleil ont souvent une baisse de prix. Donc voyager au Mexique par exemple durant l’été vous permet de trouver des vols à des prix qui atteignent facilement le double durant les froids hivernaux.

voyager hors saison

Les risques de voyager hors saison

 

6. Partir et revenir en milieu de semaine

Évitez les départs et les arrivées les jours de week-end. Moins de gens voyagent en semaine, donc les prix sont plus doux. Les départs du mardi et du mercredi sont les meilleurs choix pour économiser.

 

 
 

Où trouver un vol moins cher?

7. Vérifier avec les comparateurs de vol

Pour dénicher le meilleur prix possible, les comparateurs sont des incontournables dans votre processus de recherche. Il en existe plusieurs en ligne alors n’hésitez-pas à en essayer quelques-uns pour comparer et trouver celui avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise et qui est le plus adapté à vos besoins.

Pour des vols à partir de Montréal, je regarde toujours d’abord avec Google Flight que je trouve très utile et simple d’utilisation. Ensuite, je compare avec un comparateur tel que Skyscanner. ca.

gf comparateur

Pour les lecteurs européens, il existe aussi des comparateurs de vol tel que Vol24.fr que vous pouvez utiliser.

N’hésitez pas à vous inscrire aux alertes par courriel afin de suivre l’évolution des prixhebdomadairement.

 

 

8. Comparer sur les sites des compagnies aériennes

Lorsqu’un prix vous semble intéressant, allez jeter un oeil sur le site de la compagnie aérienne directement. Parfois vous y trouverez encore de meilleurs tarifs.

 

 

9. Voir les promotion des compagnies aériennes

PromotionsSi vous êtes flexibles, prenez du temps pour fouiller les sites des compagnies aériennes. Ils affichent souvent des promotions pour différentes destinations à des dates précises. Encore une fois, cette flexibilité vous permet d’économiser énormément.

 

 

10. Voir avec les compagnies de vols Low cost

Dans certaines parties du monde, des compagnies Low cost existent. Ces compagnies permettent de voyager à des coûts parfois dérisoires. En Europe, vous pouvez trouver des billets pour une vingtaine d’euros avec RyanAir. Une ancienne colocataire d’Irlande avait déniché un vol Dublin-Barcelone pour 15euros.

Par contre, ces vols partent souvent des aéroports situés en périphérie et certains frais ne sont pas inclus dans les tarifs. Vérifiez toujours que les taxes et autres frais tels que les bagages soient inclus. Sinon vous pourriez avoir de désagréables surprises. En Asie, AirAsia est l’équivalent de RyanAir en Europe.

 

 

11. Prendre un vol vers les plaques tournantes du continent et regardez ensuite avec les compagnies locales

Prendre un vol directement vers le pays de destination n’est pas toujours la meilleure chose à faire, surtout si le pays n’est pas une destination phare.

Par exemple, lorsque je voyage en Asie, je prends habituellement un billet aller-retour vers Bangkok. Cette plaque tournante de l’Asie a souvent des prix très intéressants tournant autour de 1000$, voir même plus bas parfois. Une fois arrivée à Bangkok, l’Asie est à votre portée.

Regardez ensuite avec les compagnies Low Cost locale qui vous permettront de rejoindre votre destination pour moins cher. Par exemple, inutile de rejoindre le Laos directement de Montréal (environ 1600$). Prenez un vol Montréal-Bangkok vous reviendra hors saison à environ 1000$. Un autre vol Bangkok-Vientiane avec Lao Airlines vous coûtera 90$. Vous sauverez alors presque 500$ en procédant de la sorte.

aéroport bangkok

Bangkok la plaque tournante de l’Asie du sud-est

Petit conseil: Laissez un temps important, voir une journée entre vos vols réguliers et celui local pour vous rendre à votre destination finale. Bien souvent, ce dernier n’est pas remboursable si vous arrivez en retard sur votre premier trajet.

 

 

12. Pour l’Asie, regarder avec des agences du quartier chinois

Quand je prévois un départ pour l’Asie, je regarde toujours avec les agences du quartier chinois. Elles ont souvent accès à de bons tarifs vers ces destinations. N’hésitez-pas à comparer entre elles, elles n’affichent pas toujours les mêmes prix.

 

 

13. S’inscrire à Yulair

yulairPour les Canadiens, le site de Yulair est super. Ce mec est constamment à la recherche des meilleurs tarifs au départ de Montréal, Toronto, Vancouver et même des aéroports de Plattsburgh et Burlington aux USA. Il affiche sur ses réseaux sociaux et sur son blog ses trouvailles. Avec son alerte facebook, j’ai pu être au courant d’un problème avec la compagnie d’aviation Delta et obtenir un prix fou de 468$ aller-retour pour la Corée du Sud. Une sacré aubaine et un super voyage en vue pour l’automne.

 

 

14. Partir d’un autre aéroport

Pour certaines destinations, il peut être intéressant de partir d’un autre aéroport que celui de sa ville natale. Regardez aussi pour des départs à partir des aéroports à distance respectables de votre domicile.

Je suis déjà partie de Burlington à deux heures de Montréal pour un vol vers la Floride. À partir de Plattsburg, des prix supers bas (moins de 500$) pour la Colombie sont affichés régulièrement. Cela peut valoir la peine de faire 1hrs30 de route pour sauver 200-300$ sur l’achat du billet d’avion.

 

 
 

Comment se faire rembourser une partie du coût de son billet d’avion?

15. Utiliser des cartes à points

cartesDepuis quelques années, j’utilise des cartes à points pour payer en partie mes billets d’avion. Il existe des cartes à points et des cartes de crédits à pointsLes cartes à points tels que Air Miles et Aéroplan permettent de cumuler des points lors d’achats dans des magasins affiliés. Vous pouvez ensuite utiliser ces points pour l’achat des billets.

Pour ma part, j’utilise une carte de crédit Visa Or Modulo qui me permet de cumuler des points en dollars lors de mes achats avec celle-ci (je paye tout avec et je me rembourse par la suite) avec lesquels je me rembourse une partie de mes billets d’avion. En mettant simplement vos achats quotidiens sur votre carte de crédit plutôt que sur votre compte bancaire, vous cumulez des points pour votre prochain voyage. Prenez garde à bien rembourser votre carte à mesure par contre.

Sinon certaines promotions de cartes existent tels que American Airlines. À l’adhésion de la carte vous obtenez 25 000 points échangeables. C’est suffisant pour un vol de Montréal vers la Colombie-Britannique. Et sur chaque achat vous cumulez d’autres points. Vous pouvez soit la gardez par la suite, mais prenez garde le taux d’intérêt et la cotisation annuelle peuvent être élevés ou tout simplement vous désabonner dans la même année et profiter simplement de la promotion à l’adhésion.

 

 

16. Utiliser le surbooking des compagnies aériennes

Plusieurs compagnies aériennes vendent plus de billets d’avion qu’il y a de sièges dans l’avion, car bien souvent tous les passagers ne se présentent pas le jour du vol. Cela nous est arrivé l’an dernier en Équateur.

Quand vous faites votre check-in à l’aéroport, vous pouvez dire au préposé que si l’avion est surbooké, vous vous portez volontaire à prendre un second vol. Vérifiez tout de même les conditions de dédommagement de la compagnie.

L’an dernier, si nous acceptions, la compagnie remboursait 400$ sur chaque billet d’avion et nous offrait un siège sur le vol du lendemain. Si vous n’êtes pas pressés, ça peut valoir vraiment le coup.

 

 

J’espère que ces quelques astuces pourront vous aider à économiser un peu en vous permettant de payer votre billet d’avion moins cher et surtout vous donnera l’occasion de voyager plus longtemps ou plus souvent.

Avez-vous d’autres astuces que vous aimeriez partager?

Et si vous aimez les voyages vous aussi, n’hésitez pas à liker la page facebook Découverte Monde – De l’évasion au quotidien :) Vous serez certain de ne rien manquer de mes bons plans, astuces et carnets de voyage autour du monde. 

Source

 

Commenter cet article

Archives