Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


14 raisons qui expliquent pourquoi certaines personnes sont saoules plus vite que d’autres

Publié par MaRichesse.Com sur 19 Février 2016, 21:57pm

Catégories : #ALCOOL, #ASTUCES, #SANTE-BIEN-ETRE, #BOISSON

14 raisons qui expliquent pourquoi certaines personnes sont saoules plus vite que d’autres

Quelle est la quantité d’alcool nécessaire pour être saoul ? Certaines personnes tiennent bien l’alcool, tandis que d’autres n’ont aucune résistance, comment l’expliquer ?

Le Wall Street Journal a recensé tous les facteurs qui peuvent ralentir l’absorption de l’alcool, et donc, retarder l’ivresse :

 

1/ Les rasades de liqueur avalées rapidement atteignent le flux sanguin plus rapidement que des petites gorgées de vin que l’on a sirotées en prenant son temps.

2/ Boire sur un estomac vide affecte les réflexes plus que lorsque l’on consomme de l’alcool en mangeant.

3/ Les femmes et les personnes âgées sont en général plus rapidement saoules que les hommes et les personnes jeunes.

4/ Les breuvages gazeux élèvent le niveau d’alcool du sang plus rapidement, parce que les gaz irritent la paroi de l’estomac, ce qui conduit à une absorption plus rapide de l’alcool.

5/ Les boissons alcoolisées sucrées ou caféinées ne sont pas absorbées plus rapidement, mais elles donnent cette impression parce qu’en général, les gens les consomment en plus grande quantité qu’ils ne pensent.

6/ Beaucoup d’Asiatiques présentent une disposition génétique qui leur donne une bouffée de chaleur et accélère les battements cardiaques dès qu’ils consomment ne serait-ce qu’une petite quantité d’alcool.

7/ La fatigue, le stress, la maladie et la dépression peuvent amplifier l’impact de l’alcool.

8/ Le foie peut seulement décomposer un verre d’alcool par heure. Si l’on boit un verre assez lentement pour qu’il dure une heure, il est peu probable que l’on s’enivre. Mais dès que l’on boit davantage, ou la même quantité mais plus rapidement, le foie est débordé. L’excès d’alcool se retrouve dans le sang et imprègne chaque organe du corps, y compris le cerveau. Dès que cela se produit, il faut du temps pour que les effets s’atténuent. Boire du café, prendre une douche ou s’asperger le visage d’eau froide peut contribuer à se sentir plus alerte, mais cela ne changera pas la quantité d’alcool dans le sang.

9/ Manger en même temps que l’on boit ralentit l’absorption de l’alcool, parce qu’une vanne a la base de l’estomac se ferme pour autoriser la digestion avant d’envoyer la nourriture dans les intestins. Sans cet arrêt, l’alcool se répand dans l’intestin grêle et le foie plus rapidement.

10/ La graisse, par exemple celle qui se trouve dans un steak « persillé » ralentit le passage de la nourriture dans l’intestin, mais seulement légèrement. De même, boire du lait avant de consommer de l’alcool a un effet négligeable sur la quantité d’alcool présente dans le sang.

11/ Le poids compte plus que la taille. Les personnes corpulentes ont plus d’eau dans le corps, ce qui signifie qu’à quantité égale d’alcool consommé, elles en auront moins dans le sang. Pour les femmes, c’est le contraire, parce qu’elles ont moins d’eau dans le corps que les hommes.

12/ Les foies des personnes âgées métabolisent l’alcool plus lentement que les personnes jeunes. Mais l’excès d’alcool peut faire plus de dégâts sur les cerveaux des jeunes, parce certaines zones sont encore en phase de développement.

13/ Les cycles menstruels des femmes ont un impact. Juste après l’ovulation, le métabolisme de l’alcool s’améliore de 10%.

14/ Les gros buveurs réguliers s’enivrent moins rapidement que les buveurs novices avec la même quantité d’alcool, et ont tendance à avoir moins d’alcool dans le sang parce que leur foie se met à produire une plus grande quantité d’enzyme (Cytochrome P450 IIE1), qui décompose l’alcool plus rapidement. 

 express.live

 

Commenter cet article

Archives