Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 techniques de discipline qui fonctionnent à merveille avec les enfants

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Février 2016, 10:53am

Catégories : #ASTUCES, #ENFANT, #DEVELOPPEMENT

10 techniques de discipline qui fonctionnent à merveille avec les enfants

Certains parents ont encore recours à la fessée comme technique de discipline ultime, quand rien d'autre ne fonctionne et qu'ils sont à bout. Une technique très controversée et même interdite dans une quarantaine de pays!

Il existe donc de bien meilleures solutions pour punir un enfant ou lui apprendre la discipline que de le taper ou de crier à gorge déployée. C'est ce qu'on appelle la discipline positive!

1) Agissez au lieu de parler

Si votre enfant saute sur le sofa sans arrêt et qu'il ne vous écoute pas quand vous lui demandez d'arrêter, il est inutile de lui demander 15 fois. Prenez action et allez le descendre vous-même du sofa en l'avertissant bien de ne pas recommencer. Si votre enfant joue avec sa nourriture ou fait des bulles avec son verre de lait, retirez-lui son verre tout simplement le temps qu'il se calme.

2) Ne faites rien

Cette technique peut sembler contradictoire, mais pourtant, elle est très efficace et appropriée dans de nombreuses situations. Parfois, les conséquences de leurs gestes sont suffisantes pour leur faire comprendre de ne plus recommencer. Par exemple, après avoir passé la journée les pieds mouillés d'avoir sauté dans une flaque d'eau, il y a de fortes chances que votre enfant trouve cela désagréable et ne recommence pas.

3) Des conséquences logiques

Cette façon de faire apprend aux enfants que leurs actes ont des conséquences positives ou négatives et cela les responsabilise. Par exemple, si votre enfant veut continuer de jouer dans son bain, dites-lui qu'il doit vous montrer qu'il est capable de s'amuser sans éclabousser la salle de bain au complet.

4) Résolution de problème

Plutôt que de punir et d'imposer des conséquences à votre enfant pour ses actions, demandez-lui de vous proposer une solution pour que telle action ne se reproduise plus, par exemple. Votre enfant n'accepte pas de lâcher son ordinateur pour venir souper? Dites-lui que cette situation doit cesser et demandez-lui comment vous pourriez régler ce problème. Vous pourriez être très surpris de ce qu'il ou elle vous proposera!

«Les solutions proposées par les enfants eux-mêmes fonctionnent mieux que les mesures de discipline imposées par les parents.»
 
 

5) Quand et alors

Deux mots qui ont beaucoup de poids auprès des enfants. Par exemple, dites à votre enfant : «Quand tes mains seront lavées, alors nous pourrons souper». «Quand tes jouets seront rangés, alors tu pourras manger ta collation.» Et ainsi de suite.

6) Offrez-lui des choix (limités)

Aimerais-tu un jus de pomme ou un verre de lait? Aimerais-tu lire un livre ou faire un dessin? Vous verrez qu'en proposant à votre enfant des options que vous aurez vous-mêmes choisies et qui vous plaisent, ce sera beaucoup plus facile d'obtenir un oui pour des options qui vous conviennent toutes.

Si votre enfant n'arrive pas à décider ou qu'il prend trop de temps à le faire, demandez-lui s'il a pris sa décision ou si vous devriez la prendre à sa place. Vous verrez que la réponse suivra rapidement.

7) Offrez-lui une pause

Si un enfant devient agité, agressif et complètement incontrôlable, vous pouvez lui proposer positivement une pause, un moment de calme. Dites-lui qu'il a besoin de se calmer avant que vous puissiez poursuivre votre activité et amenez-le dans un coin tranquille de la maison avec un objet qu'il aime ou un verre de jus et laissez-le se calmer quelques instants. Votre ton doit être calme, rassurant et positif pour ne pas que cette période d'éloignement soit perçue comme une punition. Dites-lui qu'il pourra venir vous rejoindre dès qu'il se sentira plus calme sans lui imposer une période de temps précise.

8) La technique de la salle de bain

Si votre enfant est réticent à vouloir être mis à l'écart pendant quelques minutes, changez de méthode. Votre enfant est probablement devenu trop grand pour que la technique de la pause fonctionne. Dites-lui plutôt que son agitation et son agressivité vous font sentir insécure et que vous allez vous retirer un instant le temps qu'il se calme. Dirigez-vous vers un endroit où vous pouvez fermer la porte, comme la salle de bain, par exemple. Il se peut fortement que votre enfant ne veuille pas que vous le laissiez seul et qu'il vous suive et cogne à la porte. Expliquez calmement que vous pourrez sortir et le rejoindre dans la maison dès qu'il sera plus calme.

9) L'écoute active

Un enfant en crise qui se sent écouté et compris se calmera bien plus rapidement qu'un enfant en crise qu'on laisse pleurer et qu'on gronde. Dites-lui que vous comprenez qu'il soit triste ou fâché et réconfortez-le.

10) Les câlins

Plutôt que de punir votre enfant qui fait une crise, demandez-lui s'il aimerait avoir un câlin. Prenez-le dans vos bras quelques minutes et vous verrez les miracles que cela peut faire.

«Un simple câlin et quelques mots doux sont parfois tout ce qu'un enfant a besoin pour retrouver son calme.»

 

huffingtonpost

Commenter cet article

Archives