Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les 26 morts les plus insolites de l’histoire !

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Janvier 2016, 05:40am

Catégories : #MORT, #INSOLITE

Les 26 morts les plus insolites de l’histoire !

Il y en a qui ne font jamais rien comme tout le monde. Même le jour de leur mort, ils trouvent le moyen de faire les choses de manières absolument incroyables !

Découvrez notre top des morts qui battent vraiment tous les records !

 

Le plus convaincant

En 1993, Garry Hoy, un avocat de Toronto, voulait prouver que les vitres de son building, le Toronto-Dominion Centre, étaient incassables.

Il prit alors son élan et se jeta contre l’une d’elles. Effectivement, la vitre ne se brisa pas … mais la fenêtre se délogea de son cadre. L’histoire ne nous dit pas si pendant sa chute de 24 étages, il a eu le temps de savourer sa victoire.

 

Le plus rêveur

En 1912, le tailleur Franz Reichelt, croit détenir l’idée du siècle et invente le manteau-parachute. Comme tout inventeur génial, il donne de sa personne et expérimente lui-même son prototype en sautant du premier étage de la tour Eiffel… avant de s’écraser lamentablement sur le sol !

 

Le plus malchanceux

Henry Gunther, soldat américain, meurt après avoir reçu cinq balles de mitrailleuse à 10 h 59 précise. Vous vous dites surement qu’il n’y a rien d’étonnant là dedans. Ah oui, j’ai oublié de vous préciser la date: c’était le 11 novembre 1918. C’est à dire une minute seulement avant l’armistice de 1918. Bon il n’a pas tout perdu, il a été officiellement distingué comme étant le dernier soldat tué de la Première Guerre mondiale.

 

Le plus patient

En 540 avant JC, Milon de Crotone était un athlète grec doté d’une force prodigieuse. Pour tester sa puissance, il décida de couper un arbre dont le tronc était déjà fendu. Malheureusement ses mains restèrent coincées dans le tronc. Il resta alors immobilisé, en espérant vainement que quelqu’un viendrait le libérer. Il patienta quelques temps jusqu’à ce qu’une horde de loups finissent par le dévorer !

 

Le plus impatient

En 1930, William Kogut est condamné à mort et attend son exécution dans sa cellule de San Quentin aux USA. Alors que d’autres se serait réjouit des longs délais d’application des peines, notre impatient détenu, lui, décide de créer une bombe artisanale grâce à des paquets de cartes à jouer. En effet, à l’époque l’encre rouge d’une carte contenait du nitrocellulose inflammable qui lorsqu’il était mouillé et chauffé provoquait une explosion. Il lui suffit simplement de l’activer en utilisant le chauffage de sa cellule.

 

 

Le plus increvable

En 1916, le célèbre Raspoutine, guérisseur et conseiller de la cour impériale russe est victime d’une tentative d’assassinat. Il est alors empoisonné au cyanure, puis reçoit trois coups de pistolet (dont un à la tête). Il est ensuite enveloppé dans un sac pour être finalement jeté dans un lac gelé. Mais aussi incroyable que cela puisse paraître, l’autopsie et l’eau retrouvé dans ses poumons révèlent qu’il est mort noyé !

 

Le plus intègre

En 476 avant JC, Charondas, philosophe et législateur grec voulait éviter les violences qui se produisaient parfois lors des débats publics. Il fit alors proclamer une loi punissant à mort quiconque porterait une arme dans la tribune. Mais notre étourdi, s’y rendit un jour oubliant qu’il portait sur lui une épée. Grand respectueux de la loi, il s’appliqua à lui-même la sanction prévue.

 

Le plus dévoué

En 1671, François Vatel, maître d’hôtel au service du prince Louis II de Bourbon-Condé, se suicide pendant une réception donnée par le prince en l’honneur de Louis XIV. On peut le comprendre, il avait commis une erreur inqualifiable. En effet, il ne put se pardonner le retard de la livraison de la pêche du jour !

 

Le plus héroïque

Le Général George Patton est devenu célèbre pour ses victoires héroïques au cours de la Seconde Guerre mondiale.

En 1945, alors qu’il a su éviter les obus et les balles, il meurt en Allemagne… dans un accident de la route des suites d’un banal refus de priorité. Il est en plus la seule victime de l’accident !

 

Le plus consciencieux

Clement Vallandigham est un avocat américain qui prend ses dossiers très à cœur. En 1871, Il veut prouver d’une façon irréfutable l’innocence d’un de ses clients, accusé d’homicide lors d’une fusillade dans un bar. Très consciencieux, il utilise même une vraie arme à feu. Il reconstitue alors les faits d’une manière si réaliste qu’il se tire dessus pensant que le pistolet était déchargé. On ne sait pas si sa mort a permis de convaincre les jurés !


Lire la suite

Commenter cet article

Archives