Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Un imposant astéroïde "frôlera" la Terre à Noël

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Décembre 2015, 15:10pm

Catégories : #TERRE, #ESPACE, #NASA, #SCIENCE

Le 24 décembre prochain, un astéroïde de près d'un kilomètre de long "s'approchera" de la Terre. Mais pour les spécialistes, l'inquiétude n'est pas encore à l'ordre du jour.

Un imposant astéroïde "frôlera" la Terre à Noël

2003 SD220. Non, il ne s'agit pas là du nom d'un droïde de "Star Wars" mais bel et bien de celui d'un astéroïde tout ce qu'il y a de plus réel et qui s'apprête à "frôler" la Terre. Plus précisément, ce monstre de l'espace de 700 mètres de long passera non loin de notre planète bleue le 24 décembre prochain. Mais dans l'espace, tout est relatif : 2003 SD220 continuera sa route dans le vide cosmique à une distance qui équivaut à 28 fois celle qui nous sépare de la Lune.

"Pas un objet à risque"

Aucune inquiétude à avoir donc, même si un astéroïde de ce calibre serait tout à fait en mesure d'anéantir une ville entière si d'aventure il s'écrasait sur notre sol. Un scénario qui relève, pour l'heure, du domaine de la science fiction. Maria-Antonietta Barrucci, astronome au sein de l'Observatoire de Paris, affirme en effet à l'AFP que ce gros caillou spatial "n'est pas sur notre liste des objets à risque". 

Apophis en 2029

Il faudra ensuite attendre 2029 pour qu'un autre astéroïde passe près de notre planète. Et celui-ci est déjà identifié : il s'agit d'Apophis, nom donné en référence au dieu éponyme de la mythologie égyptienne, représentant des forces mauvaises et de la nuit. Malgré ce patronyme peu avenant, ici encore, aucun risque. Même si Apophis s'approchera beaucoup plus près de nous que 2003 SD220 - à une distance environ 10 fois inférieure à celle qui sépare la Terre de la Lune, soit 30.000 km - Maria-Antonietta Barucci affirme qu'il n'y a pas de quoi s'inquiéter.

Une collision tous les 100.000 ans

Et pour ceux qui auraient définitivement peur que le ciel nous tombe sur la tête, les spécialistes déclarent qu'aucun danger n'est à craindre à ce niveau dans les années à venir. L'astronome de l'Observatoire de Paris tempère toutefois : "Il faut y penser, y travailler, continuer à chercher les objets, et surtout étudier les technologies de déviation d'astéroïdes dangereux et les tester, pour être prêt le jour J".

Ce n'est donc pas demain que l'humanité connaîtra le même sort que les dinosaures. En effet, la rareté des collisions entre un objet spatial de plus d'un kilomètre de long et la Terre n'est plus à démontrer. On estime qu'une telle rencontre n'arrive qu'une fois tous les 100.000 ans. De quoi fêter Noël l'esprit serein.  

 Yahoo

Commenter cet article

Archives