Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi n’est-on pas sensible à ses propres chatouilles ?

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Décembre 2015, 18:08pm

Catégories : #SCIENCE, #INSOLITE

Pourquoi n’est-on pas sensible à ses propres chatouilles ?

Si les guili-guili faits par autrui font rire, il n’en est rien lorsque l’on s’inflige des chatouilles à soi-même. Cela s’explique par le fait que l’organisme s’y attend.

Le rire provoqué par les chatouilles est en effet une sorte de mécanisme de défense instinctif pour montrer sa soumission à son agresseur, afin de le faire cesser. Or, si on prend la décision de se chatouiller soi-même, le cerveau anticipe la réaction sensorielle et l’ignore, empêchant ainsi de rigoler. Cette explication, avancée par Aristote dans l’Antiquité, a été attestée en 1971 par une étude très sérieuse menée par l’université de Cambridge.

Quant aux zones les plus sensibles du corps humain, il s’agit en premier lieu de la plante des pieds, des côtes, des aisselles, des trapèzes, de la nuque ainsi que des fesses, selon les scientifiques des universités de San Diego (Californie) et de Penn State (Pennsylvanie). A noter que les chiens, chats et autres mammifères peuvent eux aussi être chatouilleux.

Commenter cet article

Archives