Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les spots de campagne républicains fonçaient la peau de Barack Obama

Publié par MaRichesse.Com sur 31 Décembre 2015, 18:00pm

Catégories : #RACISME, #ETATS-UNIS, #OBAMA

Les spots de campagne républicains fonçaient la peau de Barack Obama

Des chercheurs ont analysé 126 vidéos du candidat John McCain en 2008.

Aux États-Unis, les politiques républicains tentent parfois de gagner des voix en soutenant des positions racistes, de façon plus ou moins explicite.

Cette année, le candidat Donald Trump a affiché sa xénophobie de manière frontale, mais les stratégies sont parfois plus subtiles. Des chercheurs viennent de publier une étude des publicités diffusées par la campagne du candidat républicain John McCain lors de la présidentielle de 2008, et ils ont trouvé que les vidéos qui critiquaient Barack Obama avaient tendance à le représenter avec un ton de peau plus noir qu'en réalité.

Les auteurs de l'article, publié ce mois-ci dans la revue Public Opinion Quaterly, ont analysé 126 publicités de la campagne et mesuré digitalement la couleur de la peau des deux candidats. Ils ont trouvé que plus la date de l'élection approchait, plus la peau d'Obama était foncée dans les vidéos diffusées par le camp républicain, résume le Washington Post. Parallèlement, John McCain avait tendance à avoir une peau de plus en plus claire dans les vidéos.

 

Stéréotypes racistes

Les chercheurs, dont Ethan Plaut de Stanford, Solomon Messing de l'institut de sondages Pew et Maria Jabon de LinkedIn, ont également classé tous ces spots publicitaires par thème, et ont conclu que lorsque le sujet de la criminalité était évoqué, la peau de Barack Obama était plus foncée qu'en vrai, comme ici:

Les spots de campagne républicains fonçaient la peau de Barack Obama

L'étude analyse également la façon dont ces représentations d'Obama avec la peau plus noire ont tendance à activer des stéréotypes racistes. Pour cela, les chercheurs ont montré à leurs sujets plusieurs photos du président avec des tons de peau plus ou moins clairs, et leur ont montré des puzzles de lettre. Lorsque la peau d'Obama était plus foncée, les participants avaient plus tendance à compléter C R _ _ _ avec le mot CRIME, et L A _ _, avec le mot LAZY (paresseux en anglais).

Dans les jurys de procès

Les mots correspondants à un stéréotype raciste (crime et paresse) étaient choisis dans 33% des cas lorsqu'Obama avait la peau plutôt claire sur la photo, et dans 45% des cas lorsqu'il avait la peau plus noire. 

Aux États-Unis, d'autres études ont montré que plus la peau d'une personne est foncée, plus les gens ont tendance à avoir des stéréotypes racistes à son égard. Dans le casdes jurys de procès, par exemple, les accusés à la peau plus noire ont plus tendance à être condamnés à mort pour des crimes similaires. 

 Slate

Commenter cet article

Archives