Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le français dominera-t-il le monde en 2050 ?

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Décembre 2015, 02:06am

Catégories : #FRANCE, #MONDE

Le français dominera-t-il le monde en 2050 ?
Le français pourrait bien de venir la première langue la plus parlée au monde d'ici quelques décennies. Et l'explication se trouverait bien au-delà de l'hexagone, en Afrique subsaharienne.

Si jusqu'à présent le chinois, l'anglais, l'espagnol et l'arabe constituaient les languesles plus parlées à travers le monde, il semblerait que le français s'apprêterait à leur voler la vedette. Pour autant, ni notre merveilleux Hexagone ni même le Québec n'y serait pour grand chose. Une étude menée par la banque d'investissement Natixispubliée dans le magazine Forbes révèle que le français serait en voie de devenir la langue la plus parlée du monde d'ici 2050 en raison de la croissance exponentielle des populations francophones en Afrique subsaharienne.

8 % de la population mondiale parlera français en 2050

Actuellement, le français est parlé par 220 millions de personnes, ce qui représente 3 % de la population à travers le monde. D'après les résultats de cette enquête, il passerait à 750 millions d'ici 35 ans soit à 8 %. Pour arriver à un tel résultat, Natixis s'est basé sur les chiffres délivrés par l'Institut national d'études démographiquesrévélant que la population africaine s'apprête à passer de 800 millions d'habitants et 4,5 milliards en 2100, ce qui engendrera indubitablement un accroissement de l'usage du français.

Évidemment, pour que ces prévisions deviennent réalité, il faudrait que les pays ayant le français pour langue officielle continuent à le conserver en dépit de leurs différents dialectes pourtant largement usités. Aussi, en attendant 2050 pour voir si les faits se vérifient, nos enfants ont bien le temps de continuer à potasser leur anglais et de se mettre à apprendre le mandarin. 

 Terrafemina

Commenter cet article

Archives