Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Foie gras, saumon fumé, champagne : 10 conseils pour éviter les arnaques

Publié par MaRichesse.Com sur 15 Décembre 2015, 17:17pm

Catégories : #ASTUCES, #NUTRITION, #ALIMENT, #ALCOOL

 Le foie gras, le champagne ou encore le saumon fumé sont les produits phares des tables de repas de fin d’année. À l’approche des fêtes, on ne sait plus où donner de la tête pour choisir les meilleurs produits. Pour ne pas vous perdre au milieu des étals des grandes surfaces, voici quelques conseils à suivre.

Foie gras, saumon fumé, champagne : 10 conseils pour éviter les arnaques

À une semaine des fêtes, faire sa liste de courses pour les repas de fêtes de fin d’année s’impose. Mais, ce n’est pas si simple. Il faut prévoir à boire, à manger, à grignoter… Et les nombreux produits présents sur les étales des magasins ne vous aident pas à choisir.

Afin d’aider les Français à consommer mieux pendant les fêtes de fin d’année, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) recommande de suivre quelques conseils. Metronews a sélectionné trois produits très prisés : le foie gras, le champagne et le saumon fumé.

► Foie gras 
C’est l’un des mets les plus attendus des tables de fêtes de fin d’année. En 2013, les Français ont consommé près de 280 grammes par personne en moyenne, selon les chiffres du ministère de l’agriculture. Il n’est pas simple de s’y retrouver parmi les diverses dénominations apposées sur les emballages. "Foie gras entier" ou "bloc de foie gras", quelle différence ? Faisons le point.

Vérifiez l'IGP ⇒ La législation encadre la fabrication du foie gras. Une indication géographique protégée (IGP) "Canard à foie gras du Sud-Ouest" est inscrite sur l’emballage, depuis juin 2000. Le foie gras du canard produit doit provenir exclusivement de canards mâles depuis un arrêté du 23 février 1996. Ensuite, apprenez à reconnaître le meilleur du... moins bien. 

"Foie gras entier"  C’est le haut de gamme en matière de foie gras. Sa préparation est faite uniquement de foie gras entier ou de plusieurs morceaux de foie gras et d’un assaisonnement. Ce dernier est composé de sel, de sucre, d’épices et de plantes aromatiques. Le "foie gras entier" est aussi le plus cher. Il faut compter au moins 7 à 10 euros pour 100 grammes.

"Foie gras"  La préparation est composée de foie gras assemblés, et agglomérés par du foie gras pressé et d’un assaisonnement.

"Bloc de foie gras"  Il s’agit d’une préparation constituée de foie gras reconstitué et d’un assaisonnement. La reconstitution s’effectue par des procédés mécaniques. Elle repose sur un mélange de foie gras et d’eau. Les quantités d’eau ajoutés directement ou indirectement sont limitées. Elles ne doivent pas excéder 10% des la quantité finale de préparation. Il faut compter environ 5 à 8 euros pour 100 grammes.

À LIRE AUSSI >> Foie gras : les conseils de Jean-Pierre Coffe pour ne pas se tromper

 Champagne
Le champagne est l’une des boissons les plus consommées durant les fêtes de fin d’année. Pour savoir comment bien choisir sa bouteille, il faut être très attentif à l’étiquetage.

 

 

Vérifiez la présence de la mention "champagne" ⇒ L'appellation "champagne" doit être mentionnée de manière très apparente sur l’étiquette. Elle doit être visible sur la partie du bouchon de liège dans le col de la bouteille. Il faut également vérifier si la mention "champagne" est présente sur le bouchon après l’ouverture.

Attention aux propositions trompeuses ⇒ La DGCCRF déconseille d'acheter un vin mousseux sans étiquetage qui vous serait présenté comme "champagne déclassé", "hors-quantum”, "jeunes vignes", etc. Ces propositions masquent des fraudes. Il faut alors le signaler aux services de contrôle : 03 26 66 29 65.

A savoir ⇒ L’idéal est d’avoir une cave qui obscure et fraîche (15° maximum). Si ce n’est pas le cas, vous pouvez placer votre bouteille dans un casier de bouteille dans un lieu à température constante et à l’abri de la lumière. Quoiqu’il en soit, il est préférable de garder vos bouteilles en position horizontales afin que le liquide baigne le bouchon. Autrement, ce dernier desséchera et laissera échapper le gaz. Lorsque le champagne est livré, il est à maturité. Il ne gagne pas à vieillir chez vous. 

À LIRE AUSSI >> Champagne : comment trouver la bonne bouteille au juste prix

 Saumon fumé 
Pendant les fêtes de fin d’année, le saumon reste un produit très répandu sur les étals des grandes surfaces. Bien que la consommation de ce produit soit démocratisée, le saumon fumé de bonne qualité reste quelque peu onéreux. Voici quelques conseils pour bien choisir son saumon fumé :

Regardez sa couleur ⇒ Une couleur rose uniforme signifie que le saumon a reçu une bonne alimentation. Les taches brunes ne doivent que très rarement apparaître. La bordure de tranche ne doit pas être plus foncée. En revanche, les saumons sauvages peuvent présenter quelques taches. Il s’agit d’hématomes qui n’ont pas d’incidence sur la qualité.

Soyez attentif à l'étiquette ⇒ Il faut préférer les saumons fumés dont l’étiquetage précise : 
- un fumage réalisé au feu de bois; 
- un poisson qui n’a jamais été congelé; 
- un poisson tranché à la main; 
- le salage a été effectué au sel sec. 
Si l’étiquetage ne fait pas mention de ces différents points, cela signifie que les opérations évoquées ont sans doute été réalisées avec des méthodes plus expéditives. L’étiquetage doit également signaler si le saumon fumé a été décongelé. Il faut éviter les produits où du sucre apparaît dans la liste des ingrédients.

Accordez une attention particulière à l’emballage  Si vous préférez les produits vendus préemballés, évitez les emballages sous-vide qui ne sont pas conservés dans des enceintes réfrigérées. La saumon fumé doit être conservé entre 0°C et 4°C. Il faut également éviter les emballages où le poisson sue. Si les gouttelettes apparaissent, cela signifie que le poisson est trop chaud et qu’il est conservé dans de mauvaises conditions.

Désormais, vous êtes prêt à faire vos courses. Et surtout à ravir les papilles de vos convives ! 

 Metronews

Commenter cet article

Archives