Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


États-Unis : comment le candidat Trump a construit son empire

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Décembre 2015, 14:17pm

Catégories : #RICHESSE, #PEOPLE

États-Unis : comment le candidat Trump a construit son empire

D'entrée de jeu, Donald Trump a affirmé vouloir rendre à l'Amérique sa fierté, fustigeant une classe politique «corrompue», «stupide» et «controlée par les lobbies et les intérêts spéciaux». Son objectif affiché est clair: «Le rêve américain est mort. Mais si je suis élu, il reviendra plus fort et meilleur qu'avant». Né en 1946 à New York, Trump tient enfin son objectif.

«Donald Trump ne peut pas surfer sur le côté self-made-man, mais les Américains restent aujourd'hui impressionnés par ce côté génie des affaires, explique la politologue Marie-Cécile Naves. Même si il a échoué plusieurs fois, il a toujours su rebondir et c'est ce qui est bien vu aux États-Unis. Là, il a réussi a tranché avec le sérieux des autres candidats tout en posant une confusion des genres dans la campagne en mêlant le showman télévisé et le personnage politique». Il est écouté, aimé par une certaine frange de l'Amérique déçue, et surtout sublimé par une fortune sans limite.

Car là est la force du candidat Donald Trump. L'homme est riche, très riche. Aux dernières estimations, le magazine Forbes estimait la fortune du conservateur à 4 milliards de dollars, soit environ 3,6 milliards d'euros. Lui, l'estime entre «huit et dix milliards de dollars». Une hauteur financière qui lui permet de s'avancer comme le candidat le plus riche des États-Unis.

515 fonctions, 168 sources de revenus, 23 biens immobiliers

Il y a quelques semaines, Donald Trump a publié sa déclaration de biens, actifs et dettes dans un formulaire envoyé à la commision fédérale électorale. Selon le document, le milliadaire a gagné, hors revenu du capital, loyers et royalties, la somme de 362 millions de dollars en 2014 dont 27 millions tirés de la vente d'actions. Il a également affirmé tirer sa richesse de 515 fonctions et 168 sources de revenus différentes. Le tout s'ajoutant à la propriété de 23 biens immobiliers, chacun estimé à environ 50 millions de dollars. Des chiffres qui font tourner la tête et un succès en affaires qui s'est imposé comme son principal argument électoral. Une trajectoire créditée de près de 20% des intentions de vote en moyenne

Commenter cet article

Archives