Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment stopper net une crise de hoquet ?

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Décembre 2015, 12:22pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #ASTUCES

Vous avez remarqué : le hoquet a la fâcheuse habitude de se manifester dans des situations où l'on préférerait se faire toute petite. Avant une réunion au boulot, au restaurant... Ce qui fait dire aux médecins que le stress pourrait être un facteur favorisant, tout comme le fait de manger trop vite ou de boire un liquide trop froid. Mais le hoquet peut aussi survenir sans raison apparente.

Comment stopper net une crise de hoquet ?

Hoquet : quelles solutions ?

Une chose est sûre, le hoquet est dû à la vibration de l'air chassé à travers la glotte lors de brusques contractions du diaphragme. des contractions elles-mêmes dues à la stimulation excessive de l'un des nerfs qui contrôle le diaphragme: le nerf phrénique. 
Quelles solutions ? 
Pour neutraliser l'activité anarchique de ce nerf phrénique et faire cesser la crise de hoquet , vous avez le choix entre plusieurs solutions. 
La solution radicale consiste à appliquer un glaçon sur votre nombril. Celui-ci étant relié par un méridien énergétique au diaphragme, le contact du froid provoque une brusque sollicitation de la région, qui se répercute sur les contractions du diaphragme et les calme. 
Le remède de grand-mère : boire un verre d'eau "à l'envers", c'est-à-dire en se penchant vers l'avant et en plaçant le menton dans le verre ou manger un sucre trempé dans du vinaigre. Cela permet d'agir sur le nerf phrénique, mais l'arrêt du hoquet est moins rapide.

Quand faut-il consulter ?

Aucun de ces remèdes n'agit ? 
Allongez-vous, coincez vos pieds sous un meuble et demandez à quelqu'un de tirer sur vos bras, ou suspendez-vous à bout de bras à une barre. Ces étirements vont remettre votre axe vertébral en place et décoincer la racine nerveuse qui souffre. 
Quand faut-il consulter ? 
Il peut arriver que des crises de hoquet durent plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Très invalidantes, elles provoquent une grande fatigue et une perte de poids. Elles sont alors généralement liées à une maladie (reflux gastro-oesophagiendiabète, insuffisance rénale, maladie de Parkinson, alcoolisme) ou à la prise de certains médicaments, notamment des tranquillisants. Si votre hoquet dure plus de quarante-huit heures, ou s'il s'accompagne de douleurs à la poitrine, de brûlures d'estomac ou de difficultés à avaler, il ne faut pas hésiter à demander un avis médical. 

 Topsante

Commenter cet article

Archives