Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment les organisateurs de festivals vous font dépenser plus d'argent

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Décembre 2015, 16:39pm

Catégories : #ARGENT, #ASTUCES

Comment les organisateurs de festivals vous font dépenser plus d'argent

Les festivals ont de plus de plus de succès, et sont de plus en plus rentables, en particulier parce qu’ils contraignent de plus en plus les festivaliers à renoncer aux espèces, rapporte Quartz.

 

Une étude de PriceWaterhouse Coopers montre qu'en 2014, les festivals musicaux du monde entier ont généré 20,5 milliards de dollars de recettes rien que pour la billetterie, et cette somme devrait grimper à 23,7 milliards de dollars d’ici 2019. Cette année, on en aura compté plus de 1500 à travers le monde.  

Et ce n’est qu’une partie de l’iceberg, puisque la plus grande partie des revenus des festivals ne provient pas de la billetterie, mais des ventes de produits annexes (nourriture, boissons et autres marchandises). Et les organisateurs de festivals ont trouvé un moyen ingénieux de développer ces ventes: proscrire les transactions en espèces, et imposer un moyen de paiement alternatif, tels que des bracelets ou des “pass” que les festivaliers doivent charger en argent à des bornes spécialisées disposées à l’entrée du site.

Ces modes de paiement seront les seuls acceptés pour régler les achats sur le site du festival (restaurants, bars, friteries, souvenirs…). La startup anversoise Playpass est l’une de ces sociétés qui proposent une application permettant de transformer un bracelet ou un pass en moyen de paiement, et de supprimer ainsi la nécessité du recours aux espèces. Et ce système présente de multiples avantages, explique Quartz.

Les systèmes de paiement alternatifs permettent d’accélérer les transactions (et donc de réduire les queues), de réduire les coûts liés à la sécurité, mais aussi… d’augmenter les ventes.

En effet, ils sont souvent assortis d’une garantie de remboursement des sommes non dépensées, que l’utilisateur pourra réclamer sur un site spécialisé, par exemple, sous un certain délai. Le festivalier est donc incité à mettre plus d’argent sur son bracelet, parce qu’il sait qu’il pourra récupérer les sommes non dépensées. Mais augmenter son budget le conduit souvent à dépenser plus...

De plus, certains festivaliers, notamment ceux qui font un peu trop fait la fête, ont tendance à oublier de réclamer ces sommes. Celles-ci ne sont alors jamais remboursées, et tombent dans l'escarcelle de l'organisateur du festival. 

 Express

Commenter cet article

Archives