Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


A La Réunion, un ex-policier a dépouillé les fidèles de sa secte de trois millions d'euros

Publié par MaRichesse.Com sur 14 Décembre 2015, 12:05pm

Catégories : #INSOLITE, #RELIGION

A La Réunion, un ex-policier a dépouillé les fidèles de sa secte de trois millions d'euros

Le groupe de prière était surveillé depuis plusieurs mois. Un gourou présumé et quatre membres de sa famille ont été mis en examen pour abus de faiblesse et blanchiment, a annoncé le procureur le 7 décembre. Ils sont soupçonnés de s'être enrichis en dépouillant des centaines de fidèles qui venaient prier dans leur groupe à Tampon, au sud de l'île.

L'enquête policière a permis d'établir que la famille s'est constituée de solides revenus sur le dos de ses fidèles, grâce à une emprise exercée par le patriarche depuis 2010, qui nie les faits. La police évalue le gain à plus de trois millions d'euros. Des voitures BMW, deux motos de grosse cylindrée, 60.000 euros en espèces ont été retrouvés au domicile de la famille, qui aurait aussi profité de cet argent pour voyager, précise Le Parisien. Le fils de la famille, qui aurait participé au blanchiment de l'argent, est curé d'une paroisse de La Réunion, dans laquelle ont été retrouvés 40.000 euros en liquide.

Des statuettes pieuses vendues 2500 euros

Cet ancien policier municipal de 73 ans jouait sur la peur des fidèles, d'après le Journal de l'île de La Réunion. Il promettait la "colère divine" à ceux qui ne soutiendraient pas l'activité du groupe. L'homme parvenait à "obtenir des fidèles le versement de sommes d'argent sous forme de dons, d'achat d'objets religieux à des prix exorbitants", indique le communiqué du procureur. Des images pieuses étaient vendues 150 euros, des statuettes jusqu'à 2500 euros, et des pèlerinages surfacturés étaient organisés. 

 

 

Des fidèles endettés

Fondé en 1993 sous le nom de "Marie Porte du Ciel", ce groupe de prière qui se réclame du catholicisme comptait quelque 800 fidèles chaque semaine, qui venait prier dans une salle attenante à la maison familiale du gourou présumé. L'association n'était pas agréée par l'archevêché de La Réunion, rapporte Imaz Press.

L'évêque de l'île avait d'ailleurs mis en garde les fidèles à plusieurs reprises contre l'emprise sectaire et une dizaine de plaintes avaient été déposées en 2013 par des fidèles qui ont pris conscience de la manipulation. Certains d'entre eux se sont lourdement endettés pour payer des prières pour des guérisons inexistantes. 

 Metronews

Commenter cet article

Archives