Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 portraits de leaders redoutables

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Décembre 2015, 14:29pm

Catégories : #5-TRUCS-A-SAVOIR

5 portraits de leaders redoutables

Robert Hare est le grand spécialiste mondial de la psychopathie, ce trouble du comportement qui concernerait 1% de la population. La bonne nouvelle est que tous ne sont pas de dangereux criminels. Néanmoins, il nous arrive d’en croiser dans notre vie et même au bureau ! On en retrouverait 4 fois plus chez les leaders.

Voici 5 exemples d’hommes à succès absolument redoutables :

Henry Ford

Ford avait ses complices de l’ombre, une police secrète qui espionnait ses employés. Il avait tout un arsenal et une armée privée prête à repousser les syndicats. Il trompait sa femme avec une jeune recrue qu’il maria à son chauffeur en guise de couverture.

Walt Disney

L’homme derrière la souris était un dérangé, un malade du contrôle, un dictateur qui sous-payait ses travailleurs, ne respectait pas les responsables des autres studios d’Hollywood et ne voulait pas reconnaître le réel auteur de Mickey, l’animateur Ub Iwerks, connu pour être son plus ancien ami.

Nicolas Sarkozy

Comment le psychiatre et psychanalyste Pierre Lambeye décrit le chef de l’Etat français ? C’est un psychopathe. Infantile, niant la réalité, si centré sur lui-même qu’il en méprise l’autre et ne lui laisse que trop peu de place... Celui qui ose ne pas partager son avis est tout simplement renvoyé !

Harold Geneen

Geneen dirigeait le géant ITT dans les années 60 et 70. Sa méthode ? Humilier en public ses 120 dirigeants chaque mois aux réunions qui duraient 14 h et qui en rendaient certains littéralement malades.

Andrew Fastow

L’ex-directeur financier d’Enron est une personne intelligente, joyeuse, exubérante et sa créativité lui ouvre de nouvelles voies, comme l’invention d’un procédé à même de gonfler le chiffre d’affaires et de gommer pertes et dettes comme par enchantement. En moins de 10 ans, il parvient à multiplier par 10 le chiffre d’affaires d’Enron, un groupe qui, à l’insu de tous, possédait plus de 700 filiales aux îles Caïmans. 

Jobat

Commenter cet article

Archives