Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


17 célébrités qui ont été déclarées en faillite personnelle durant leur carrière

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Décembre 2015, 12:20pm

Catégories : #RICHESSE, #PEOPLE, #ARGENT

17 célébrités qui ont été déclarées en faillite personnelle durant leur carrière
 

Ce sont toutes des stars, chacune dans son genre, qu'il s'agisse de cinéma, de chanson, de télévision ou encore de sport, pourtant, elles partagent autre chose en commun: elles se sont toutes retrouvées ruinées, la plupart du temps après avoir oublié de payer leurs impôts… Petite revue d'effectifs.

1. Kim Basinger

Pour les moins de 20 ans, il faut d'abord rappeler qui fut Kim Basinger, sans aucun doute l'actrice blonde la plus sexy des années 80, devenue un sex-symbol planétaire notamment grâce au film 9 semaines et demie dans lequel elle exécutait un strip-tease méga-hot pour les beaux yeux de Mickey Rourke. On la retrouvera ensuite dans Batman, puis dans 8 Mile. Mais à la ville, miss Basinger claquait le pognon à vitesse grand V et souvent de manière complètement extravagante. Elle s'offrit ainsi un jour pour quelques millions la ville déserte de Braselton, en Géorgie. En 1993, le studio Main Line Pictures la traîne en justice et lui réclame 7 millions de dollars pour avoir refusé d'honorer un contrat signé. Le début de la fin pour Kim Basinger, bientôt acculée à la faillite et au divorce d'avec Alec Baldwin parallèlement… Rien ne va plus!

2. Donald Trump

Lui, c'est un cas particulier. Notamment parce qu'il s'est fait connaître en dépensant l'argent des autres ou en tout cas, de l'argent qu'il n'avait pas. Un nabab façon Wall Street, sourire Pepsodent et gueule de faux Robert Redford, mais une âme de requin et un tempérament de spéculateur maladif. Longtemps, il se prétendit l'homme le plus riche du monde, ce qu'il n'était évidemment pas, mais les médias (américains) adoraient cela. Incroyablement égocentrique, à la manière d'une sorte de gourou de la finance, ce type a réussi à faire croire, aux Etats-Unis, qu'investir sur son nom était un placement sûr. Des centaines de millionnaires ont été ses pigeons… Le grand public l'ignore, pourtant Donald Trump a déjà été déclaré en faillite personnelle à quatre reprises! Cela ne l'a jamais empêché de se relever. Voilà un type qui a au moins de la suite dans les idées.

3. Lindsay Lohan

Pas de doute, Lindsay Lohan (photo Dukas) est une jeune femme pleine de talent. Cela se voit à l'écran. En revanche, quand elle ne tourne pas, quelque chose ne tourne plus rond chez elle. On ne compte plus les fois où elle a été arrêtée, notamment au volant et cela lui a valu de gros problèmes d'argent. La jeune star, qui ne doute de rien, a même annoncé publiquement qu'elle ne paierait pas les impôts qu'elle doit à l’État, soit quelque 910 000 dollars. Une affaire à suivre.

4. M.C. Hammer

Si vous avez vécu dans les années 90, vous ne pouvez ignorer qui est M.C. Hammer, dont le tube U Can’t Touch This lui a rapporté des millions. Après sa première année de succès, on évaluait sa fortune à quelque 33 millions de dollars. L'artiste black souffrait cependant déjà du mal aigu des rappeurs et dépensait plus qu'il ne gagnait. A titre d'exemple, il s'est acheté une propriété d'une valeur de 12 million de dollars, ce qui dans les nineties était une sacrée comme! Et le seul staff de l'artiste comptait quelque 210 membres. En 1996, la star a été déclarée en faillite personnelle. Il n'a toujours pas payé l'ensemble de ses dettes...

5. Meat Loaf

Le gros Meat Loaf, de son vrai nom Marvin Lee Aday, se foutait carrément du monde lorsque un peu par hasard, l'un de ses morceaux a grimpé tout en haut des charts, un slow intitulé I’d Do Anything for Love. Et peut-être qu'en effet, il aurait tout fait par amour, sauf distribuer son pognon, qu'il claqua à une telle vitesse que dès le milieu des années 80, il fut déclaré en faillite. Et pour tout arranger, il s'est brouillé avec le seul type avec lequel il avait plus ou moins réussi à bien s'entendre, son co-auteur, auquel il a fait un coûteux procès… perdu semble-t-il. Triste histoire.

6. Mike Tyson

Trois décennies après ses exploits sur le ring, souvent sanguinaires, parfois scandaleux, mais toujours expéditifs, ainsi que ses frasques dans sa vie privée qui le conduisirent directement en prison sans toucher la prime, il demeure le boxeur poids lourd le plus célèbre depuis les années 80. Enfant du Bronx, gentil jusqu'à un certain point, Michael Gerard Tyson (photo Dukas) reste le plus jeune boxeur à avoir unifié les différents titres WBA, WBC, IBF en lourds. Durant sa carrière sur les rings, on estime qu'il a accumulé quelque 400 millions de dollars! En 2003, pourtant, il s'est retrouvé en faillite personnelle. Pourquoi? D'abord parce que Iron Mike n'a jamais su compter, ensuite parce qu'il vivait comme un pacha. Son seul divorce d'avec la sublime Robin Givens lui a coûté plus de 27 millions de dollars – une somme record à l'époque!

7. Brendan Fraser

Voilà un acteur américain qui, pour faire une analogie avec le poker, s'est retrouvé avec une quinte flush royale en mains et qui malgré tout s'est débrouillé pour tout perdre… Brendan Fraser est essentiellement connu à travers le monde pour le rôle principal de la série de blockbusters La Momie. En dépit de cette carrière prometteuse, l'acteur s'est retrouvé ruiné par une gestion financière lamentable et un divorce hors de prix. Verdict: faillite personnelle.

8. Gary Coleman

Décédé le 28 mai 2010, Gary Coleman est essentiellement connu pour avoir campé Arnold Jackson dans Arnold et Willy, une série certes populaire, mais qui n'a pas porté chance à ses principaux protagonistes. On pense à la comédienne Dana Plato, alias Virginia, fille de M. Drummond, qui a succombé en mai 1999 à une surdose de médicaments. Pour son malheur, Gary Coleman a eu lui, dans la vraie vie, des voleurs sans scrupules en guise de parents et un escroc comme manager. Résultat des courses, à l'arrêt de la série, le compte en banque de Gary Coleman plafonnait à 200 000 dollars alors qu'il aurait dû afficher au moins vingt fois cette somme. En 1999, l'acteur fut déclaré en faillite. Un an plus tard, il était mort.

9. Janice Dickinson

Janice Dickinson fut, juste avant Cindy Crawford, Claudia Schiffer ou Naomi Campbell, le premier supermodèle. Une bombe atomique qui monnayait très cher chacune de ses séances photo. Dans les années 80, elle était considérée comme la plus belle fille de la planète à tel point que même l'affreux Bill Cosby, qui doit aujourd'hui faire face à une bonne vingtaine d'accusations de viols, essaya de se la faire en la droguant, comme les autres. Un échec cependant. Il faut dire qu'en matière de drogues, Janice avait déjà de sales habitudes et cela, ce monstre de Cosby ne pouvait le savoir… Janice Dickinson a beau avoir gagné beaucoup d'argent, apparemment, elle en a dépensé plus encore! Une fois sa carrière de mannequin achevé, la belle a notamment investi des millions dans toutes sortes d'opérations de chirurgie esthétique. Pour rien. Aujourd'hui, elle est incapable de payer ses dettes.

10. Cyndi Lauper

Dans les années 80, Cyndi Lauper accompagna durant un certain temps la reine Madonna dans sa folle ascension. L'une sortait un tube et l'autre l'imitait aussitôt. L'extravagante Cindy fera beaucoup d'argent avec des hits tels que Girls Just Want to Have Fun et All Through the Night. Elle fera aussi quelques apparitions sur grand écran, mais réellement convaincre. Toujours est-il que la popstar a d'abord gagné très gros avant de tout perdre à cause d'un deal non honoré avec le label Blue Angel. Le procès que cette maison de disques lui a intenté l'a mise sur la paille. Ruinée, Cindy Lauper a toutefois su rebondir pour se hisser dans le top-100 des plus grandes stars du rock établi par la chaîne de télévision VH1!

11. Larry King

Bien avant de devenir l'interviewer vedette de la chaîne CNN et accessoirement l'un des journalistes les mieux payés de la planète dans les années 90, Larry King portait déjà des bretelles, mais moins pour la galerie que pour son confort, et surtout le peu d'argent qu'il gagnait lui brûlait les doigts. Une récente enquête sur le personnage a en effet révélé qu'il s'était retrouvé en faillite personnelle en 1978, avec une dette de quelque 350 000 dollars, ce qui à l'époque constituait un sacré paquet de cacahuètes! Aujourd'hui, le pourtant très bavard Larry King rechigne à parler de cette époque qui, on veut bien le croire, n'évoque chez lui aucune nostalgie…

12. Mickey Rooney

Tout le monde connaît son visage, en particulier aux Etats-Unis où il fut un véritable mythe, de son vivant. Décédé le 6 avril 2014, il y a donc un an tout juste, Mickey Rooney a débuté sa carrière enfant. Comédien, chanteur et danseur, il possédait tous les talents et n'avait besoin de personne pour négocier ses cachets. A tel point que ce petit homme (par la taille) parvint à épouser l'une des plus belles femmes des années 50: la divine Ava Gardner (photo). En 1962, sa fortune personnelle fut évaluée à 12 millions de dollars alors qu'en réalité, la valeur totale de ses actifs n'atteignait pas 500 dollars. Une misère. Mickey Rooney vivait à crédit depuis des années. Il fut déclaré en faillite personnelle avant lui aussi de retrouver l'énergie pour sortir la tête de l'eau.

13. Pamela Anderson

Les nostalgiques de la série Alerte à Malibu ont encore en tête ce fameux générique avec la belle Pamela Anderson courant sur la plage en laissant sa poitrine s'exprimer librement dans son maillot rouge vif! Pamela Anderson reste à ce jour la plus célèbre des filles révélées par le magazine Playboy, également connue pour son activisme en faveur des droits des animaux. En 2009, cependant, l'actrice rencontra des problèmes d'argent tels qu'elle fut déclarée en faillite personnelle, à cause d'une dette de 800 000 dollars contractée auprès de la compagnie qui s'était chargée du chantier de sa villa de Malibu. La situation financière de Pam Anderson devint si précaire qu'elle dut vendre ladite villa et s'installer pour plusieurs mois dans un mobil home...

14. Willie Nelson

En matière de musique country, Willie Nelson (photo Reuters) est plus qu'une idole: un monument. Aux Etats-Unis, ses chansons sont reprises dans les écoles et à moins d'avoir passé les quarante dernières années à tourner en orbite autour de la Terre, tout Américain se doit de connaître Willie Nelson. Le chanteur à la gueule de western a gagné des dizaines de millions de dollars avec ses chansons, mais cela ne l'a pas empêché de se retrouver lui aussi en faillite personnelle. Comment? En 1990, le gouvernement américain découvre que ce brave Willie a omis de payer ses impôts depuis des années. Pas bon tout ça. Le chanteur écope d'un redressement fiscal sévère doublé d'une amende de 16 millions de dollars qui le met sur la paille. L'endroit idéal pour partager la peine des agriculteurs du Midwest et se remettre à composer.

15. Wayne Newton

Si le personnage n'est pas vraiment connu en Europe, il est aux Etats-Unis l'une des figures emblématiques de Las Vegas, la ville de carton-pâte où il a d'ailleurs débuté en tant que chanteur. D'origine allemande, Wayne Newton est étroitement lié à la ville du vice, qui lui a valu d'être désigné en 1983 comme l'entertainer le mieux payé au monde. Un titre pompeux qui a surtout attiré l'attention du fisc… En 1994, c'est l'heure des comptes: Wayne Newton a accumulé une dette personnelle de 20 millions de dollars qui le conduit directement au tribunal, où sa faillite personnelle est prononcée. Et dire qu'une de ses chansons les plus connues s'intitule Danke Schön. Quel talent!

16. Nicolas Cage

Voilà un acteur immensément populaire qui a tourné dans un nombre considérable de films à succès en empochant au passage un max de blé. Seulement voilà, sur le modèle de Willie Nelson dont on ignore s'il fredonne les chansons, celui qui n'est autre que le neveu du cinéaste Francis Ford Coppola a oublié de verser au fisc la modique somme de 6 millions de dollars. Pour échapper à sa mise en faillite, devenue inéluctable, Nicolas Cage a dû mettre en vente plusieurs de ses propriétés. Quelques-uns de ses plus gros cachets, dont celui touché pour The Rock dont il partageait l'affiche avec Sean Connery (photo), ont directement abouti dans les caisses des impôts et aujourd'hui encore, une portion du salaire qu'il négocie pour chaque nouveau film est destinée à l'Etat!

17. Toni Braxton

Dans les années 90, s'enfonçant dans la brèche ouverte par Whitney Houston, les premières stars noires du r'n'b émergent outre-Atlantique. Leur compte en banque se garnit à la vitesse du son. Parmi elles, Toni Braxton, une jeune beauté dont les chansons He Wasn't Man Enoughet How Could an Angel Break My Heart sont reprises en coeur par la jeunesse black américaine. Ces deux seuls titres auraient dû faire la fortune de Toni Braxton qui, au lieu de cela, va se retrouver à deux reprises, en 2010 d'abord, puis en 2013, en faillite personnelle. Apparemment, miss Braxton avait le don de dépenser l'argent qu'elle n'avait pas encore touché… Un vilain défaut dont rien ne dit qu'elle a su se débarrasser aujourd'hui.

Commenter cet article

Archives